AccueilACTUALITESTerritoiresEPAS Mâcon : l'art et la manière d'être artiste

EPAS Mâcon : l'art et la manière d'être artiste

Créée en 2016 par la danseuse et chorégraphe Stéphanie Freyer , l'École professionnelle des arts de la scène (Epas) propose plusieurs formations artistiques pluridisciplinaires, qui mêlent danse, chant et théâtre.
EPAS Mâcon : l'art et la manière d'être artiste
EPAS - Durant leurs trois années de formation, les élèves en formation professionnelle à l'Epas réalisent huit à dix spectacles par an, joués en représentations publiques.

ACTUALITESTerritoires Publié le ,

En six rentrées scolaires, l'Epas a parcouru beaucoup de chemin. D'une première rentrée en 2016 avec neuf étudiants en formation professionnelle, dans des locaux basés dans une ancienne laiterie à Saint-Etienne-sur-Chalaronne, l'école est passée à un effectif de dix-huit, niché au cœur du centre omnisport de Mâcon.
Pour Stéphanie Freyer, danseuse, chorégraphe et fondatrice de l'EPAS, il est capital de garder une taille humaine "Nous ne dépasserons pas les 20 à 25 élèves : nous sommes une école à échelle familiale car nous voulons du temps avec chacun d'eux en individuel", explique la directrice.
Au sein de l'EPAS, trois types de formations sont proposées : une formation professionnelle, en trois ans, permet aux jeunes de 18 à 29 ans de se former à une carrière artistique polyvalente, en maitrisant à la fois chant, danse et théâtre.

Tout les outils pour la réussite d'une carrière artistique

Les élèves sont également formés à la gestion de leur future carrière artistique en 3ème année. L'Epas leur fait aborder le management de projets culturels et les aide à préparer leur vie professionnelle grâce à des cours de droit du spectacle, sur l'obtention de subventions ou encore sur la manière de démarcher des producteurs.
"Être bon en danse et en chant, savoir se vendre, tout ça est important, mais il faut aussi savoir rebondir dans les creux, souligne Stéphanie Freyer. On leur apprend tout ce qu'il faut pour pouvoir intégrer des spectacles ou compagnies existantes, tout en leur donnant les outils pour savoir faire et monter leur propre projet s'ils le souhaitent".
Après ces trois années de formations, les élèves peuvent embrasser toutes sortes de carrières artistiques : entrer dans une troupe, travailler comme animateur, ou encore se lancer à leur compte.
Côtés formateurs, la structure possède neuf professeurs permanents – parmi lesquels on peut citer Louis Delors, finaliste du télécrochet The Voice ayant joué pendant de nombreuses années dans la comédie musicale 1789 : Les Amants de la Bastille – ainsi qu'une vingtaine d'intervenants.
Outre cette formation professionnelle, l'Epas propose aussi des modules de 3 h par semaine pour les jeunes âgés de 15 à 20 ans, ainsi que des stages accessibles de 7 à 30 ans durant les vacances scolaires. L'école intervient également, sur demande, dans les maternelles, écoles, collèges et lycées de l'Ain, du Rhône et de la Saône et Loire, pour les accompagner dans la création et l'interprétation des spectacles de fin d'année.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?