AccueilSPORTSAutres sportsEmilien Violon : "Je veux faire encore mieux que l’année dernière"

Emilien Violon : "Je veux faire encore mieux que l’année dernière"

Lors de l’édition 2021, Emilien Violon, natif de Charentay, est le coureur local qui a été le mieux classé sur le Marathon International du Beaujolais, terminant 8e en 2H47. Et cette année, il veut encore améliorer son chrono.
Coureur pour les Beaujolais Runners depuis plusieurs années, Emilien Violon attend avec impatience le Marathon International du Beaujolais.
Emilien Violon - Coureur pour les Beaujolais Runners depuis plusieurs années, Emilien Violon attend avec impatience le Marathon International du Beaujolais.

SPORTSAutres sports Publié le ,

Depuis combien de temps vous êtes-vous lancé dans la course à pied ?

Il faut savoir que j’ai toujours aimé pratiquer du sport. Dans ma jeunesse, j’ai joué au rugby pendant des longues années. Lorsque je me suis rendu compte que ce sport devenait trop dur pour moi, j’ai décidé d’arrêter et de me lancer dans le vélo. Je pratiquais souvent cette discipline et j’ai donc voulu m’inscrire dans un club pour pouvoir pratiquer le plus possible. Après mon expérience dans ce sport, je me suis dit qu’il fallait que je change d’horizon et je me suis donc lancé dans la course à pied. Aujourd’hui, je participe à de nombreuses courses dans l’année mais sur des distances plus petites. J’ai notamment couru les 10 km de Bourg-en-Bresse cette année.

Est-ce que votre classement de l’année dernière vous a surpris ?

L’édition 2021 a été assez surprenante pour moi. Il faut savoir que lorsque je me prépare à une course, je ne me fixe pas d’objectif de classement mais plutôt de temps. Avant de me lancer sur les 42 km, je souhaitais passer sous la barre des 2 heures 50 minutes de course. Pendant toute ma course, j’ai surveillé mes temps de passage que j’avais calculé en amont de la course. Je voyais à chaque fois que j’étais dans les temps mais je ne faisais pas attention au nombre de coureurs avant moi. Lorsque j’ai pris connaissance de mon chrono (2 heures 47 minutes), j'étais très fier et super content de ma prestation. Et dans un deuxième temps, de voir que je faisais partie du top 10, c'était la cerise sur le gâteau. Mais encore une fois, mon classement n’est pas ce que je retiens le plus. Je suis surtout content et fier d’avoir réussi l’objectif que je mettais donné.

Si la pluie vient à s’inviter, il faudra faire attention à chaque appui et être concentrée jusqu’à la ligne d’arrivée, chaque erreur aura sa conséquence.

Quels sont vos objectifs pour cette année ?

Mon esprit compétiteur me pousse à toujours vouloir faire mieux, donc cette année je veux faire encore mieux que l’année dernière. Pour cette édition 2022, j’aimerais passer en dessous des 2 heures et 45 minutes de course juste pour me prouver que je me suis amélioré. Cette année, ma préparation de la course a énormément changé puisque je vais aborder cette édition avec beaucoup moins d’attente et de pression. Je sais ce que j’ai réussi l’année dernière, je sais ce que je vaux et je me sens beaucoup plus confiant. Je pense que cette année, avec la météo, les parties dans le chemin et à travers les vignes vont être importantes. Si la pluie vient à s’inviter, il faudra faire attention à chaque appui et être concentré jusqu’à la ligne d’arrivée. Chaque erreur aura sa conséquence. Après bien évidemment, comme l’année dernière, il faudra bien gérer son effort en ne partant pas trop vite et ne pas s’emballer lorsqu’on passe dans les villages avec beaucoup d’ambiance. J’ai hâte d’être samedi.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?