AccueilVILLEFRANCHEA la uneElections municipales : la Gauche part unie

Elections municipales : la Gauche part unie

"Dans le contexte politique que nous vivons, les élections municipales vont être un moment particulièrement important pour les habitants de nos villes, soulignent les élus et militants du Front de gauche.

VILLEFRANCHEA la une Publié le ,

Car les politiques municipales touchent au quotidien des populations (social, enseignement, logement, transports, etc.)."
Alors qu'élus et militants de Gauche et les écologistes travaillent à l'élaboration d'un programme, vendredi ils ont annoncé lors d'une conférence de presse qu'ils partiront unis. "Plusieurs rencontres avec le Parti socialiste et le Parti radical de gauche ont abouti à une volonté de constituer une liste commune, souligne Danielle Lebail. Aller en ordre dispersé serait complètement contre productif. Cette liste doit être le reflet des acteurs de la ville au quotidien."
La conseillère municipale et élue régionale Front de gauche pourrait bien mener la liste, les discussions se poursuivent et la réponse devrait être connue avant fin décembre. "Je suis disponible pour conduire cette liste", ajoute l'élue.
Pour Jean-Henri Soumireu, secrétaire de la section caladoise du Parti socialiste, "une liste de rassemblement est indispensable vu l'importance des enjeux du scrutin. Nous avons la responsabilité de faire gagner la Gauche à Villefranche. Sur les priorités, nous sommes sur la même longueur d'ondes", dit-il. Il est rejoint par Pierre Kehl du Parti radical de gauche. "Il est logique pour nous de rejoindre les autres forces de la Gauche. Il faut une municipalité à l'écoute des citoyens et au service de leurs besoins", dit-il.
Quant à Europe Ecologie-Les Verts, Vincent Meyer souligne qu'il y a au niveau programmatique de nombreuses convergences avec les autres forces de la Gauche, en précisant qu'il y aura des modalités de fonctionnement à approfondir.

"Chaque projet sera chiffré"

Côté programme, Danielle Lebail insiste sur trois axes : une ville économiquement active, avec entre autres comme autres priorités les solidarités et la démocratie participative.
"Il faut savoir qu'à Villefranche 50?% des foyers ne sont pas imposables, dit-elle. Nous avons besoin de logements sociaux, d'équipements collectifs pour les jeunes, d'une maison des associations."
Le programme sera peaufiné avant la fin de l'année. Il sera élaboré avec les Caladois qui sont invités à participer aux réunions publiques. Une première a eu lieu récemment. "Nous avons une vingtaine de propositions", délivre la candidate.
"Chaque projet sera chiffré", ajoute Jean-Henri Soumireu.
Pour le secrétaire du Parti socialiste, l'emploi sera une priorité. "La ville (et CAVIL) peut investir. Si cela avait été le cas, les emplois auraient pu être préservés à la laiterie."
"Notre objectif est de battre la Droite et d'éviter l'arrivée du Front national au conseil municipal, dit Danielle Lebail. Nous sommes convaincus que nous ne pourrons l'atteindre que par un rassemblement de tous les femmes et les hommes de Gauche, de toutes les forces progressistes de notre ville."
Une réunion publique aura lieu début décembre. La date sera connue ultérieurement.

Laurence Chopart

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?