AccueilACTUALITESViticultureVignoble : du changement à la tête d'Inter Beaujolais

Vignoble : du changement à la tête d'Inter Beaujolais

Dominique Piron a laissé le fauteuil de président de l'Inter Beaujolais à Daniel Bulliat, viticulteur à Beaujeu qui était, il y a encore quelques semaines, à la tête de l'ODG beaujolais - beaujolais-villages.
Vignoble : du changement à la tête d'Inter Beaujolais
Daniel Bulliat, ici à droite, a été nommé président d'Inter Beaujolais ce jeudi lors de l'assemblée générale.

ACTUALITESViticulture Publié le ,

Un mandat salué par la plupart des professionnels et marqué par le renouvellement de l'image et la relance des ventes. "J'ai l'impression que le bashing du Beaujolais est terminé, a expliqué Dominique Piron lors de l'assemblée générale qui scellait la passation de pouvoir. Nous sommes vu d'un oeil meilleur." David Ratignier, désormais ex vice-président de l'organisation, a, de son côté, salué un "mandat réussi".C'est un nom bien connu du vignoble beaujolais qui a été nommé à la tête de l'interprofession ce jeudi 28 janvier. Daniel Bulliat, 63 ans, viticulteur à Beaujeu, prend ainsi la suite de Dominique Piron qui aura, pendant quatre années, présidé à la destinée d'Inter Beaujolais.

Passation de présidence à #Interbeaujolais
Dominique Piron laisse la place à Daniel BULLIAT, vigneron en #Beaujolaisvillages
👏👏👏 à Daniel
🙏🙏🙏 à Dominique pour le travail réalisé

3 axes majeurs de la mandature
▶️transition écologique
▶️compétitivité
▶️valorisation pic.twitter.com/Ips1ib8W0N

Daniel Bulliat nouveau président de l'Inter Beaujolais

Daniel Bulliat,le nouvel homme fort d'Inter Beaujolas va, désormais, tenter de maintenir cette dynamique. "Notre vignoble est prêt pour relever les défis qui l'attendent : diversification, montée en gamme, transition écologique, restructuration et développement commercial, a expliqué le viticulteur de Beaujeu. Nous devons tous ensemble poursuivre les efforts entamés en 2017 pour repositionner les vins du Beaujolais. Nous sommes plutôt en bonne place pour réussir."

Philippe Barbet, PDG de la Maison Jean Loron, a, lui, été choisi comme nouveau vice-président d'Inter Beaujolais et représentant du négoce (NDLR : il devrait, au nom de la présidence tournante, reprendre la direction de l'interprofession dans deux ans).

Plus d'infos dans notre éditon du jeudi 4 février

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 19 mai 2022

Journal du19 mai 2022

Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?