AccueilVAL DE SAONEBords de SaôneDombes Saône Vallée : la communauté de communes et le Département de l'Ain signent un accord sur l'eau

Dombes Saône Vallée : la communauté de communes et le Département de l'Ain signent un accord sur l'eau

Après une visite des sites du Saut-du-Bois à Sainte-Euphémie et de La Torine à Misérieux, où des travaux ont été réalisés sur le cours d’eau du Morbier, la signature du contrat a eu lieu en présence des élus et des acteurs de cette réalisation.
Marc Péchoux, Président de la communauté de communes, coupe le ruban.
© Philippe DUMOULIN - Marc Péchoux, Président de la communauté de communes, coupe le ruban.

VAL DE SAONEBords de Saône Publié le , Philippe DUMOULIN

Ce contrat de territoire a été signé le 14 décembre en faveur de la gestion de l’eau et de la préservation des milieux aquatiques avec l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse.C’est dans le but de restaurer le fonctionnement naturel des cours d’eau que ce projet a vu le jour.

La priorité était de rétablir la connexion entre la rivière et les zones humides, favoriser la circulation des sédiments et de la faune ainsi que le retour de certaines espèces, ce qui a pu déjà être constaté avec par exemple les serpents ou les castors, très importants pour l’équilibre naturel.

De nombreux arbres et plantes aquatiques ont été plantés. En plus de l’aspect écologique, ces réalisations ont une conséquence économique en créant des emplois et en favorisant les entreprises locales.Un premier contrat avait été signé pour lancer les travaux d’envergure en faveur de la qualité de l’eau.

L’objectif principal de ce nouveau contrat contribue à l’amélioration physique, l’état et le fonctionnement hydrologique des milieux aquatiques du territoire Dombes Saône Vallée.Le site duSaut-du-Bois n’était plus utilisé ; il a été décidé de le conserver. Les travaux ont consisté à contourner le seuil en créant une nouvelle rivière sur 460 m.

Le cours d’eau est ainsi restauré et les zones humides attenantes sont mises en lumière. Beaucoup de promeneurs fréquentent ce lieu et une table de pique-nique a été installée chemin du Bois par la municipalité.

Une rampe pour alimenter un moulin sur les eaux du Morbier

Le chantier de La Torine a consisté à construire une rampe permettant de dériver les eaux du Morbier vers un moulin et qui se poursuit sur 65 m pour maintenir une pente d’écoulement, afin que la faune aquatique puisse remonter le cours d’eau. Cette faune est très importante car elle assure l’autoépuration des rivières.

D’autre part, les berges ont été réhaussées et des arbres plantés afin de rétablir la ripisylve (NDLR : formations végétales qui se développent sur les bords des cours d’eau). À la suite de cette visite, Nadine Savin, adjointe au maire de Sainte-Euphémie, a reçu les élus et les acteurs de ce projet dans la salle du conseil. Celle-ci a vivement remercié tous les intervenants.

Un film retraçant l’historique des travaux a été diffusé. Marc Péchoux, président de la communauté de communes, a précisé l’importance de ce sujet, la ressource en eau. Celle-ci représente 72 % de la surface de la planète et le territoire Dombes Saône Vallée est justement un territoire d’eau. Il a ensuite tenu à remercier particulièrement Dimitri Mercier, responsable de l’environnement à la CCDSV, pour la qualité de son travail.

Le site du Saut-du-Bois à Sainte-Euphémie © Philippe DUMOULIN

Éviter les déversements en milieu aquatique

Un effort est également fait pour améliorer la qualité de l’eau rejetée dans le milieu naturel. Pour cela, le service assainissement agit avec des entreprises prestataires pour entretenir les canalisations d’eaux usées, les réhabiliter ou les renouveler.

L’objectif est d’éviter les déversements en milieu aquatique. Pour cela, des bassins tampons seront réalisés à Ars-sur-Formans, Savigneux, Civrieux et Ambérieux-en-Dombes.

Ensuite, Nicolas Alban, directeur régional de l’Agence de l’eau, a pris la parole. Il a félicité les élus locaux pour leur investissement et ces belles réalisations, précisant être à la recherche d’autres communes ou communautés de communes afin de mener à bien d’autres projets. La journée s’est terminée par la signature du contrat devant une assistance convaincue par ce sujet d’importance primordiale.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?