AccueilACTUALITESViticultureDisparition de Georges Duboeuf : pour Bernard Pivot, il était "Monsieur Beaujolais"

Disparition de Georges Duboeuf : pour Bernard Pivot, il était "Monsieur Beaujolais"

Ami de l'illustre négociant beaujolais, l'homme de lettres et amoureux du vin évoque la disparition d'une figure centrale pour la région.
Disparition de Georges Duboeuf : pour Bernard Pivot, il était
Julien VERCHÈRE / photo d'illustration - Bernard Pivot et Georges Duboeuf lors d'une dégustation il y a quelques années à Quincié-en-Beaujolais.

ACTUALITESViticulture Publié le ,

Au lendemain de la disparition de Georges Duboeuf à l'âge de 87 ans, les hommages en direction du négociant beaujolais mondialement connu se multiplient.

Dimanche matin, c'est l'homme de lettres et de télévision Bernard Pivot, originaire de Quincié-en-Beaujolais, qui a réagi sur son compte Twitter. Il loue les qualités humaines de celui qu'il considère comme "Monsieur Beaujolais", et le départ "d'un grand ami dont j'admirais les qualités humaines".

"Est-ce un hasard si ce négociant mondialement connu a attendu pour partir les premiers jours de deux mille vins?", interroge-t-il en forme de pirouette finale et d'ultilme clin d'oeil à celui qu'il a côtoyé depuis des décennies.

ENSEMBLE DANS UN COMITÉ DE DÉFENSE DU BEAUJOLAIS

Les deux hommes se retrouvaient notamment depuis une dizaine d'années dans le cadre d'un "comité de défense du Beaujolais" institué en 2009 par Bernard Pivot et Périco Légasse pour contrer l'image parfois négative colportée à propos des vins du Beaujolais. Une initiative à laquelle Georges Duboeuf ne pouvait que souscrire.

Julien VERCHÈRE

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?