Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Deux rameurs caladois au JO de Londres

le - - Autres sports

Deux rameurs caladois au JO de Londres
Mathias Raymond

Quel est votre état d'esprit à la veille des jeux olympiques ? Benjamin : "Le gros du travail foncier est maintenant derrière nous, on affine maintenant au niveau de la vitesse.

Quel est votre état d'esprit à la veille des jeux olympiques ?

Benjamin : "Le gros du travail foncier est maintenant derrière nous, on affine maintenant au niveau de la vitesse. Même si les jeux c'est demain, on reste concentrés sur la préparation et on n'y pense pas trop."
Mathias : "J'ai vraiment hâte de commencer les courses ; je suis libéré des contraintes universitaires, même si je n'ai pas encore les résultats de mes examens."

Que représentent les jeux olympiques pour vous ?

Benjamin : "C'est la concrétisation d'un rêve, une récompense du travail fourni. J'ai grandi dans le milieu de l'aviron, je me souviens encore de la finale des jeux de 2000 à Sydney que j'avais suivie à la télé. Les JO pour moi, c'est aussi l'occasion de rencontrer les meilleurs sportifs mondiaux et dans ma discipline de me confronter à eux."
Mathias : "C'est la compétition par excellence, l'aboutissement du travail pour un sportif. Je ne pensais pas bénéficier d'une deuxième invitation, après celle de Pékin en 2008. C'est très gratifiant, cela prouve que l'on a confiance en moi."

Quels sont vos objectifs à Londres ?

Benjamin : "L'objectif, c'est la médaille. Même si les Croates et les Allemands sont actuellement les favoris, tout reste ouvert pour la troisième place, et l'émulation que ça crée confirme que rien n'est fait pour le podium, on y va pour performer, on fera tout pour gagner."
Mathias : "Ce sera mon dernier véritable rendez-vous international, même si je compte participer aux prochains championnats de France bateaux longs. Je suis conscient du niveau des autres rameurs dans ma catégorie, je ne vise pas de podium, mais parvenir à entrer en finale C serait pour moi un beau résultat."

Quel est votre état de forme ?

Benjamin : "On sort d'une grosse période où on a beaucoup travaillé sur la quantité, je suis fatigué mais ça remonte. Je retrouve la forme, mais il faut encore plus, je veux être au mieux pour les JO."
Mathias : "J'ai fait un gros travail foncier, on a réduit la durée des entraînements. Je suis à peu près le même programme que l'équipe de France, on a commencé un travail sur la vitesse, l'intensité, mais au vu des chronos et des résultats, ça va dans le bon sens. Je me sens bien en tous cas."

Que ferez-vous sur place à Londres, en dehors des compétitions ?

Benjamin : "Ma copine me rejoint pendant les courses et restera deux jours ensuite avec moi. Je vais essayer de voir un maximum d'épreuves, profiter de l'ambiance des JO, du village olympique. Londres est une ville que je ne connais pas, je vais en profiter pour visiter aussi."
Mathias : "Je ne participerai pas à la cérémonie d'ouverture, ma première course étant le lendemain. Pendant les deux jours de repos de la semaine de compétition, je vais essayer de voir les alentours de l'endroit où nous serons logés. Sinon, dès que les courses seront terminées, je rentre sur Monaco, je ne pourrai pas profiter de l'ensemble des jeux."

Quels sont vos projets sportifs pour l'année prochaine ?

Benjamin : "Je vais me concentrer sur mes études, je serai en deuxième année de génie civil, je ferai un peu moins d'aviron mais je continuerai à l'AUNV, c'est un club où je suis bien."
Mathias : "Je vais continuer de ramer, bien sûr, mais à un niveau moins intense. Je vais rentrer sur Monaco, éventuellement donner un coup de main à mon club pour entraîner, mais rien de sérieux. Je vais donc quitter l'AUNV, mais je n'oublie pas tout ce que je leur dois ; j'ai beaucoup appris au contact notamment de Frédéric Dufour."

Fabrice Petit




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer