AccueilBEAUJOLAISBeaujolais vertDeux-Grosnes : top départ pour les Mercredis du col de Crie

Deux-Grosnes : top départ pour les Mercredis du col de Crie

Les Mercredis du col de Crie font leur grand retour à Deux-Grosnes ! Et la formule, gagnante, ne change pas : des ateliers créatifs et animations ludiques proposés aux enfants de 14 h à 17 h, suivis d'un spectacle gratuit.
Deux-Grosnes : top départ pour les Mercredis du col de Crie
Photo : La Caravane créative

BEAUJOLAISBeaujolais vert Publié le ,

Pour le premier mercredi, le 7 juillet, sont prévus une initiation au gyropode avec Mobilboard (5 €), une balade en char western avec Michel Mellet (4 € / 3 €), un atelier de fabrication de cosmétiques naturels avec Root des Sens (5 €), une initiation au land art avec Art of Montgoury (2 €), des ateliers nail art, maquillage mandala et tatouages éphémères avec Nathalie Daval, la création d'une petite toile en 3D avec Pierrette Schiavon (4 €), la réalisation d'un petit baobab en pâte à modeler (gratuit), la fabrication d'un set de table autour du baobab (3 €) avec l'association Kauri, de la rigologie et des jeux bonne humeur avec Rire en Beaujolais (5 €). Aucun risque que les enfants ne s'ennuient au cours de ces 3 heures !

Emri Calvelli, l'art du tatouage éphémère

A partir de 17 heures, le spectacle gratuit "Yapado Yapadam" sera interprété par la compagnie La Caravane Créative : un tour du monde musical, enjoué et écolo, qui aborde avec humour et poésie les menaces qui pèsent sur notre planète. Sur scène, guitare, chant, flûte traversière, mandoline et violon. Pour jeune public à partir de 5 ans.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?