AccueilSPORTSAutres sportsDeux coqs au pays des kangourous

Deux coqs au pays des kangourous

Prenez un stade immense et ovale, deux équipes de dix-huit joueurs chauffés à blanc, un ballon de rugby et des contacts à tout va… et vous obtenez le football australien ou footy.

SPORTSAutres sports Publié le ,

Cette discipline provoque en Australie la même chose que le foot en France : un engouement national.
Les deux acolytes ont commencé à pratiquer le footy l’année dernière. Après avoir obtenu chacun leur diplôme de master, ils décollent pour l’Australie, histoire de s’évader un an. Après plusieurs mois passés sur cet état-continent, les globes trotteurs posent finalement leurs valises dans une ville du sud, Port Lincoln. Là bas, entre récolte du raisin et travail dans une ferme, ils se mettent au sport local. Après quelques semaines de pratique, Thibaut et Thomas finissent par maîtriser les bases et deviennent rapidement les coqueluches "frenchies" de la bourgade côtière. A leur retour en France, l’hiver dernier, les Beaujolais sont rattrapés par leur nouvelle passion : le staff de l’équipe de France de footy cherche des joueurs pour participer à la coupe du monde 2014 en Australie. Les pratiquants étant très peu nombreux dans l’hexagone, Thibaut et Thomas décident de postuler… et ça paye !

Des terrains amateurs au mondial

Retenus avec les Bleus, les deux amis sont à Melbourne depuis maintenant une semaine pour la préparation de la coupe du monde qui commence ce dimanche. "Notre équipe de France ne fait pas vraiment partie des favorites", explique Thomas. Les Français affronteront tour à tour la Grande-Bretagne, gagnante de la dernière coupe d’Europe (le 10 août), l’Irlande, championne du monde en titre (le 13), et l’Indonésie (le 16). Mais pas de quoi décourager les deux copains qui vont tout donner et "prendre du plaisir avant tout", nous dit Thomas.
Pour Thibaut, qui pratique le sport un peu plus assidûment, il y a un vrai enjeu personnel : "Après avoir passé Noël dernier en France, je suis vite reparti en Australie et je suis retourné m’inscrire dans le petit club de footy de Port Lincoln. Avec ce mondial, je veux surtout rendre mes coéquipiers fiers de moi. Je sais qu’ils vont suivre mon parcours à Melbourne avec passion et je ne compte pas les décevoir. Pourquoi pas décrocher également une place dans l’équipe type qui sera élue à la fin de la coupe du monde. Mais ça, ce serait du bonus !".
Pour suivre le parcours de l’équipe de France en coupe du monde, rendez vous sur le site www.afl.com.au. Le premier match des bleus face aux Anglais est diffusé en direct et en streaming dimanche à 7?h?30 heure française.

A.P.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?