Fermer la publicité

Deux Caladois en lice pour le concours du meilleur pâtissier-professionnels sur M6

le - - VILLEFRANCHE

Deux Caladois en lice pour le concours du meilleur pâtissier-professionnels sur M6
M6/Wlad Simitch - Henri Desmoulin et Alexis Zecchin, un duo de pros.

Début de l'aventure le 4 mai à 21 h 05 sur M6 pour Henri Desmoulin et Alexis Zecchin, un duo de pâtissiers caladois qui vont démontrer leur talent dans l'émission "Le meilleur pâtissier, les professionnels".

Pour le commun des mortels, les lettres HD associées ont une signification audiovisuelle. Pour les Caladois, elles font frémir les papilles et évoquent gâteaux et autres douceurs. Bientôt, cette signification va s'étendre au-delà de Villefranche. Peut-être pas plus tard que ce soir, sur M6. Henri Desmoulin et son chef de production Alexis Zecchin vont participer à l'émission "Le meilleur pâtissier, les professionnels". Entre les deux hommes, une histoire d'amitié née il y a une dizaine d'années et qui s'est renforcée il y a trois ans, lorsqu'Alexis A rejoint l'entreprise d'Henri. "Avec Alexis, on avait envie de faire un concours, explique Henri Desmoulin. Les clients nous ont parlé de l'émission et on a vu sur les réseaux sociaux que le casting était ouvert. On s'est lancés". L'aventure allait alors commencer. "La sélection s'est faite sur dossier avec des photos et des vidéos, poursuit Henri Desmoulin, puis un casting à Paris en juillet 2019 qui s'est achevé par une interview d'une heure pour voir si l'on savait s'exprimer, et voir la fusion entre nous".

La sélection

Deux mois plus tard, M6 les avertissait qu'ils étaient retenus. "Il a fallu accélérer les travaux pour l'ouverture du magasin rue Nationale, se souvient le pâtissier, car un tournage était prévu sur site pour nous présenter en novembre 2019, juste avant le tournage". Une émission au format renouvelé : jusqu'alors, les professionnels devaient réaliser des pièces artistiques d'importance, complexes, dont l'image ne collait pas forcément aux attentes des téléspectateurs. La chaîne s'est donc basée sur celle réservée aux amateurs, une décision qui a ravi Henri Desmoulin et Alexis Zecchin. "On n'est pas des fans de structures de folie, l'aspect humain a pris beaucoup d'importance. Dans les duos il y a un père et son fils, un couple, des frères… Cela nous correspond bien". Et pour cause, les deux hommes ont des atomes crochus et se connaissent bien. "Avec Alexis, on n'a pas besoin de se parler. On a la même philosophie et on est complémentaires : ce que l'un n'aime pas faire, l'autre le maîtrise, nos domaines de compétence s'additionnent".

Des épreuves variées

Durant les différentes phases de tournage, les épreuves se sont multipliées pour tester les compétences des duos de candidats. Durant celle de la vitrine, ils doivent ainsi réaliser 30 pâtisseries individuelles en 3 heures et les présenter dans une vitrine : un jeu d'enfants pour Henri et Alexis réalisé autour de la tarte Tatin. Une autre épreuve sur 4 heures, à thème, demandait de présenter un gâteau artistique…

Des retours, Henri Desmoulin et Alexis Zecchin en auront forcément, même s'ils savent qu'ils vont surtout devoir capitaliser sur cette notoriété qui peut vite retomber. Il en a fait du chemin l'enfant qui, dans l'atelier de son grand-père Seguy (et son fameux Jour & nuit), s'était juré de devenir pâtissier, même si toute sa famille a essayé de l'en décourager. "C'est un métier qui n'est pas facile, fatiguant, je laisserai mes enfants décider". Voir leur papa à la télé pourrait les motiver à marcher sur ses traces.




Fabrice PETIT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide