AccueilBEAUJOLAISBeaujolais vertAgriculture : des installations aidées soutenues dans le Rhône

Agriculture : des installations aidées soutenues dans le Rhône

L'installation des jeunes fait partie des principales missions du syndicat des Jeunes agriculteurs du Rhône, dont les adhérents se sont retrouvés à Amplepuis pour l'assemblée générale vendredi 18 février.
Agriculture : des installations aidées soutenues dans le Rhône

BEAUJOLAISBeaujolais vert Publié le ,

Les sujets d'inquiétude ne manquent pas dans le monde agricole. Et les élus parlementaires et des collectivités locales ont pu l'entendre à l'occasion de l'assemblée générale du syndicat des Jeunes agriculteurs (JA) du Rhône, organisé cette année dans les monts du Beaujolais. Mais pour montrer que tout n'est pas négatif au sein des filières agricoles, les JA du Rhône ont rapporté des nouvelles encourageantes concernant les installations aidées en 2021, puisque 67 ont été validées, la majorité en élevage (bovins lait, caprins/ovins) et en viticulture. "Plus de la moitié s'installe en agriculture biologique, ce qui prouve la volonté des agriculteurs du département de s'inscrire dans des démarches agroécologiques. 40 % se diversifient, avec au moins deux ateliers de production et 70 % font de la vente directe. En étant à côté d'un important bassin de consommation comme la métropole de Lyon, ce n'est pas une surprise", a expliqué Loïc Virieux, éleveur dans les monts du Lyonnais et membre du bureau JA. Avec Aymeric Mélinand, jeune viticulteur de Fleurie, ils participent aux comités techniques de la Commission départementale d'orientation agricole (CDOA), qui permettent d'étudier les projets d'installations aidées. Autre enseignement important, la moitié de ces installations aidées s'inscrivent dans un cadre hors familial, la confirmation que l'agriculture attire même de l'extérieur.

Une charte départementale

Dans un contexte de renouvellement des générations, l'installation est plus que jamais d'actualité, à une période où le syndicat travaille sur la nouvelle grille DJA qui sera effective en 2023 avec en toile de fond, la nouvelle programmation de la Politique agricole commune (Pac). "C'est notre cheval de bataille", a enchaîné Loïc Virieux. Selon les JA, la part financée par l'État sera moins importante, alors que celle de la Région Aura va augmenter. Les critères d'éligibilité ne changeront pas (de 18 à 40 ans, niveau 4 de formation). "Les négociations sont toujours en cours avec la Région Aura, en lien avec la chambre d'agriculture, notamment pour les modulations (agroécologie, investissement, formation et expérience). On espère surtout qu'elles vont arriver à terme dans les prochaines semaines car 2023 sera vite là".

Pour faciliter l'installation des porteurs de projet, les JA du Rhône reconduisent leur Charte départementales à installation, lancée en 2021. "Elle a pour but d'aider les porteurs de projet en répertoriant les structures qui gravitent autour des jeunes installés et qui leur proposent des offres spécifiques", précise le syndicat. Cette charte est distribuée lors des journées de promotion de l'agriculture, comme les forums à l'installation, les journées de la chambre d'agriculture Demain, je m'installe en…, ou encore les inaugurations de fermes des JA.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?