AccueilDépistage ophtalmologique à l'hôpital Nord-Ouest de Villefranche

Dépistage ophtalmologique à l'hôpital Nord-Ouest de Villefranche

Il aura lieu le 28 juin à l'attention des personnes souhaitant bénéficier d'un examen du fond d'œil.
Valentine Sebilleau, chef du service ophtalmologie.
Aurélien Sperandio - Valentine Sebilleau, chef du service ophtalmologie.

Publié le ,

Dans le cadre des journées nationales de la macula, et pour la troisième année consécutive, l’hôpital de Villefranche organisera un dépistage afin de repérer les personnes qui souffrent d’une atteinte de la macula sans le savoir, ou dont le risque de développer cette maladie est élevé.

Rendez-vous le mercredi 28 juin entre 13 heures et 16 heures."C’est un examen de dix minutes, explique Valentine Sebilleau, chef du service ophtalmologie. L’orthoptiste va faire une photo du fond d’œil, puis on verra sur la photo si on remarque quelque chose d’anormal. Au moindre doute, on demandera à faire des examens plus précis.L’an dernier, sur 40 patients venus profiter de ce dépistage gratuit et sans rendez-vous, un cas avait été détecté.Chaque année nous avons au moins un patient traité suite au dépistage. Mais ça nous permet aussi d’expliquer aux gens les premiers symptômes de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), ou de les orienter si par exemple ils ont une cataracte."

TACHE FIXE ET DEFORMATION DES LIGNES

En effet si sa surface ne représente que 2% de la rétine, l’importance de la macula n’en est pas moindre, puisqu’elle est à l’origine de 90% de la transmission de l’information visuelle au cerveau. C’est donc pour lutter contre la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge), la maculophatie diabétique et l’occlusion veineuse rétinienne qu’est organisé ce dépistage.

Des pathologies dont les symptômes sont "voir une tâche fixe au centre de la vision et la déformation des lignes droites", souligne Valentine Sebilleau. Si elles ne sont pas repérées à temps ou traitées rapidement, elles peuvent provoquer de véritables handicaps visuels. Ce sont principalement les personnes âgées de plus de 55 ans ou souffrant du diabète, qui seront attendues mercredi 28 juin à l’hôpital Nord-Ouest de Villefranche.


Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?