AccueilACTUALITESDéconfinement : le protocole sanitaire pour la réouverture des écoles dévoilé

Déconfinement : le protocole sanitaire pour la réouverture des écoles dévoilé

Le ministère de l'Education a élaboré un document d'une cinquantaine de pages à destination du personnel des écoles maternelles et élémentaires, premières concernées par la reprise à partir du 11 mai. En voici les grandes lignes.
Déconfinement : le protocole sanitaire pour la réouverture des écoles dévoilé
Wikimedia commons

ACTUALITES Publié le ,

Il s'agit sans doute de la décision la plus discutée, si ce n'est la plus controversée, prise par le Gouvernement au moment de mettre en mouvement le prochain déconfinement. La réouverture des écoles du premier degré (maternelle et élémentaire) est prévue à partir du 11 mai.

Elle fait figure de casse-tête pour les enseignants et personnels présents dans les classes, qui devront composer avec des recommandations multiples et pour le moins contraignantes.

Le ministère de l'Éducation nationale a élaboré deux protocoles (d'une cinquantaine de pages chacun !), l'un pour la maternelle et l'élémentaire, l'autre pour les collèges et les lycées. Si la version définitive des deux documents devrait être publiée lundi 4 mai sur le site du ministère de l'Education nationale, le contenu des deux documents a déjà fuité sur internet ce dimanche 3 mai.

Le document concernant les écoles maternelles et élémentaires comprend dix fiches thématiques (accueil des élèves, nettoyages et désinfection, récréation...) et une très longue liste de recommandations, dont les détails sont à découvrir dans leur intégralité en bas de page. En voici les grandes lignes.

AVANT L'ARRIVÉE À L'ÉCOLE

Les parents sont invités à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l'établissment. En cas de symptôme ou de fièvre (37,8°C ou plus), l'enfant ne doit pas se rendre à l'école. Les personnels procèderont de la même manière, et ceux présentant des facteurs de risque connus ne travailleront pas dans les lieux. La liste de ces facteurs de risque est fixée par les autorités sanitaires.

UN MÈTRE DE DISTANCE MINIMALE, MÊME POUR LES PETITS

La règle de distanciation physique, "dont le principe est le respect d'une distance minimale d'un mètre entre chaque personne", permet d'éviter les contacts directs et la contamination par la respiration ou par les gouttelettes.

"L'organisation mise en place dans les écoles doit permettre de décliner ce principe dans tous les contextes et tous les espaces (arrivée et abords de l'école, récréation, couloirs, préau, restauration scolaire, sanitaires, etc.)", détaille le document.

COMBIEN D'ÉLÈVES PAR CLASSE ?

Pas une seule, mais plutôt des réponses à cette question. "Il convient à chacun des établissements d'évaluer sa capacité d'accueil", met en exergue le ministère.

Avant la rentrée des élèves, les salles de classe doivent être organisées de manière à respecter une distance d'au moins un mètre entre les tables et entre les tables et le bureau du ou des professeurs (soit environ 4 m2 par élève, à l'exception de ceux placés, dans la configuration de la classe, contre un mur, une fenêtre...) "A titre d'exemple, une salle de 50m2 doit permettre d'accueillir 16 personnes", précise le document.

LE LAVAGE DES MAINS À RÉPÉTER

Le protocole sanitaire évoque le lavage des mains, qui doit être réalisé, a minima :

 A l'arrivée dans l'école.

 Avant de rentrer en classe, notamment après les récréations.

 Avant et après chaque repas.

 Avant d'aller aux toilettes et après y être allé.

 Après s'être mouché, avoir toussé, avoir éternué.

 Le soir avant de rentrer chez soi et dès l'arrivée au domicile.

PORT DU MASQUE : PLUTÔT POUR LES ADULTES

Comme déjà annoncé, pas question de faire porter un masque aux petits à la maternelle. "Pour les élèves des écoles élémentaires, le port du masque n'est pas recommandé mais les enfants peuvent en être équipés s'ils le souhaitent et s'ils sont en mesure de le porter sans risque de mésusage", ne clarifie pas vraiment le ministère.

Les enfants malades devront par contre se présenter avec un masque, en lien avec le médecin référent. Pour les élèves, une dotation de masques est prévue pour chaque école, mais il est en premier lieu demandé aux parents qui le souhaiteraient de fournir l'objet de protection.

Pour les adultes, le ministère de l'Éducation nationale mettra à disposition des agents en contact direct avec les élèves au sein des écoles et des établissements des masques "grand public" de catégorie 1 à raison de deux masques par jour de présence dans les écoles.

Le port de ce masque sera obligatoire "dans toutes les situations où les règles de de distanciation risquent de ne pas être respectées", par exemple pour intervenir auprès des plus jeunes ou d'élèves à besoins éducatifs particuliers, pendant la circulation au sein de la classe ou de l'établissement, ou encore pendant la récreation. "Il est recommandé dans toutes les autres situations".

Il appartient à chaque employeur, et notamment aux collectivités territoriales, de fournir en masques ses personnels en contact direct avec les élèves ainsi que les personnels d'entretien et de restauration.

LIMITER LE BRASSAGE DES ÉLÈVES

L'arrivée et le départ de l'école peuvent être étalés dans le temps, en fonction du nombre d'élèves accueillis par salle et des personnels présents.

Décaler les horaires de pause pour limiter le nombre d'élèves dans les couloirs et donc le croisement, laisser au maximum les portes ouvertes, privilégier l'entrée en classe par plusieurs accès pour réduire les flux, vérifier le respect de la distance entre enfants partout, la mission des adultes ne s'arrêtera pas à chacune des classes...

DES CLASSES AÉRÉES RÉGULIÈREMENT

L'aération des locaux s'annonce fréquente et durera au moins dix minutes à chaque fois. Les salles de classe et autres locaux occupés pendant la journée seront aérés le matin avant l'arrivée des élèves, pendant chaque récréation, au moment du déjeuner, et le soir pendant le nettoyage des locaux.

En matière de désinfection, si les lieux n'ont pas été fréquentes dans les cinq derniers jours avant la reprise, le protocole habituel de nettoyage suffit. "Aucune mesure spécifique de désinfection n'est nécessaire. Il est seulement recommandé de bien aérer les locaux", décrit le protocole. Si les lieux ont été fréquentés dans les cinq derniers jours, même partiellement, par précaution, un nettoyage habituel et une désinfection doivent avoir lieu.

DE TRISTES RÉCRÉS...

"Les échanges manuels de ballons, jouets, crayons, etc. doivent être évités ou accompagnés de modalités de désinfection après chaque utilisation", indique le document, ajoutant que le transfert d'objets ou de matériel entre le domicile et l'école doit être limité au strict nécessaire.

Les jeux de ballons seront donc interdits. Fini aussi les échanges de cartes ou de goûter à la récré.

...ET UN CASSE-TÊTE DANS LES CANTINES

La fiche thématique traitant de la demi-pension comprend pas moins de onze points, qui s'annoncent très complexes à mettre en oeuvre simultanément, entre transmission "sécurisée" des plateaux, service des verres d'eau, respect des distances à table...

Et pour les établissements qui n'y arriveraient pas, il existe un plan B. "En cas d'impossibilité de restauration dans les lieux habituels dans le respect des prescriptions précédentes, la restauration pourra se faire en salle de classe sous la surveillance d'un adulte et sous forme de plateaux ou de paniers repas", indique le protocole sanitaire.

DU TEMPS POUR APPRENDRE ?

Au bout de cette interminable liste de recommandations, on en aurait presque oublié que les enfants - futurs champions d'une distanciation sociale qui n'est (heureusement) pas dans leur nature-, retourneront aussi à l'école pour apprendre. S'il reste quelques minutes pour cela.

Julien VERCHÈRE


PROTOCOLE SANITAIRE DANS LES ÉCOLES : LE DOCUMENT DU MINISTÈRE

Protocole sanitaire pour la... by Le Patriote Beaujolais Val ... on Scribd

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?