AccueilACTUALITESDans le Beaujolais, la réouverture des écoles fait débat

Dans le Beaujolais, la réouverture des écoles fait débat

La mesure a fait réagir beaucoup de parents d'élèves. Entre inquiétude et compréhensions.
Dans le Beaujolais, la réouverture des écoles fait débat
Wikimedia commons

ACTUALITES Publié le ,

Lundi soir, plus de 30 millions de Français ont écouté l'allocution présidentielle d'Emmanuel Macron. Et s'il y a bien une annonce qui a, depuis, beaucoup fait parler, c'est celle de la réouverture progressive des crèches, écoles, collèges et lycées. Une information confirmée dès le lendemain par le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer.

Alors forcément, pour beaucoup de parents du Beaujolais Val de Saône, dès mardi, l'inquiétude régnait. "Pourquoi ne pas les faire reprendre en septembre?", questionne une internaute sur la page facebook du Patriote Beaujolais*. "Ça n'est pas normal", affirme une autre.

Pour Rihab, secrétaire médicale aux urgences, pas question de remettre son fils de onze mois en crèche. "Mon enfant est né prématuré. Il est fragile." Pour la maman, il sera impossible de respecter les règles sanitaires avec des enfants aussi jeunes. "Comment lui expliquer les gestes barrières?"

Même interrogation pour Manue. "Ce n'est pas possible qu'ils gardent leurs distances dans la cour de récréation, avec leurs copains. Cette décision de rouvrir me semble prématurée, irresponsable et illogique." Karine affirme, elle, que c'est surtout "une belle bêtise. Et pourtant, j'aimerais que mes enfants retrouvent un rythme normal".

"Il y a beaucoup d'autres secteurs à réactiver avant la scolarité, indique Mikaele, mère de cinq enfants. Personnellement, je suis contre. Je ne mettrai pas mes enfants en danger alors que je les protège depuis un mois en respectant le confinement."

Les enfants de Séverine, eux, seront sûrement "ravis de reprendre l'école. Mais moi, même si ça me fera du bien de respirer un peu, ça m'inquiète. Y aura-t-il des alternances de jours, ou d'heures ? Auront-ils des masques ? Au niveau de la cantine, comment respecter les distances de 1 m ? Beaucoup de questions se posent et on attend bien sûr des réponses avant de décider si oui ou non les enfants reprendront le chemin de l'école..."

"Pas des cobayes"

Selon Chrystelle, cette décision a surtout été prise "pour sauver l'économie, alors que les écoles avaient été fermées en premier". Cette mère de famille espère que le retour à l'école se fera avec "des masques pour les élèves et les professeurs, avec des bureaux espacés de deux mètres, sans garderie ni cantine et récréation."

Elodie, elle aussi, affiche un positionnement clair. "C'est hors de question. Ce ne sont pas des cobayes ! Alors ils resteront à la maison. Et ne retourneront à l'école quand lorsque ce virus aura disparu."

"Soulagée que les écoles rouvrent"

Nombreux sont aussi les parents à accepter ce retour progressif à l'école. Et selon Céline, si autant de personnes sont contre cette décision, c'est "parce que beaucoup de parents n'auront plus d'excuse pour rester à la maison".

"Personnellement j'avoue être soulagée que les écoles rouvrent, explique Aurélie. Je suis consciente des risques mais nous devons retourner travailler, nous ne pouvons confier nos enfants aux grands-parents (+ de 65 ans) donc que faire ? Il faudrait par contre que chaque famille s'engage à ne pas côtoyer de proche le week-end dans l'immédiat et que les enfants restent dans le cercle maison-école."

Sandra elle aussi se dire pour la réouverture. "Pensez un peu à nos gosses qui souffrent également du confinement surtout quand ils sont enfants uniques."

"Pleinement confiance"

Thomas, lui, a "pleinement confiance en nos autorités pour prendre les bonnes décisions. Et comme nous serons informés en toute transparence et que rien ne nous sera imposé, j'autoriserai mes enfants à ne pas retourner en classe si j'ai la moindre inquiétude. Cette mesure ne concernera vraisemblablement qu'une minorité d'enfants dont les parents n'auront pas d'autres alternatives."

Tony Fonteneau

*Vos réactions ont été très nombreuses, nous n'avons pas pu toutes les compiler.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?