AccueilAINDans l'Ain, la Semcoda relève peu à peu la tête

Dans l'Ain, la Semcoda relève peu à peu la tête

Première société d’économie mixte de la Région Aura, la Semcoda, le bailleur social aux 31 170 logements, basé à Bourg-en-Bresse, poursuit sa convalescence entamée il y a trois ans.
Dans l'Ain, la Semcoda relève peu à peu la tête

AIN Publié le , Jean-Marc Perrat

Les retombées du rapport de la Chambre régionale des comptes rendu public fin 2018 et qui avait provoqué un profond changement de gouvernance à la Semcoda s’estompent peu à peu. Celle qui demeure la première société d’économie mixte de la Région Auvergne-Rhône-Alpes est repartie depuis sur des bases qui se veulent plus sereines comme l’a démontré l’assemblée générale qui vient de se tenir dans la salle de conférence du Technopole burgien Alimentec.

Le logement social, coeur de cible de la Semcoda

La Semcoda, aujourd’hui présidée par Jean-Yves Flochon, par ailleurs maire de Ceyzériat et l’un des vice-présidents du Conseil départemental de l’Ain, remonte peu à peu la pente. Le logement social reste son cœur de métier avec 31 170 logements gérés dans pas moins de 500 communes de sept départements. Cela pour un chiffre d’affaires de 201 M€.

En 2021, 1 684 logements ont été réceptionnés dont 257 en PSLA et 81 en accession à la propriété. La réhabilitation du parc s’est poursuivi (775 logements) pour un total de plus de 24 M€ (soit 31 490 € par logement).

Cinq incontournables satellites

Les 650 collaborateurs de la Semcoda interviennent sur plusieurs autres fronts pour un chiffre d’affaires global de 354 M€ en hausse de 15%. Apricot Immobilier en est l’un des cinq satellites, spécialisé dans la promotion de logements neufs. En 2021, il a réalisé un chiffre d’affaires de 87 M€ pour 516 logements vendus. Syndic de 366 copropriétés, Ellipse affiche un CA de 0,96 M€ lorsque Carré Pro Immobilier, tourné vers les locaux professionnels, frôle les 32 M€ pour la prise en charge de 33 gendarmeries, 258 commerces, bureaux et cabinets, et 81 foyers. Praillia Aménagement s’occupe des terrains à bâtir. 33 lots ont été vendus pour 1,7 M€. Enfin Réséda Immobilier, spécialiste des résidences intergénérationnelles, veille sur 1 845 logements dans 40 résidences.

Ultime corde accrochée à l’arc de la Semcoda, la vente de patrimoine et les logements anciens proposés aux particuliers. L’année dernière 175 ont été cédés dont 60% à des locataires du parc social.

Au cours de l’assemblée générale, Jean-Yves Flochon et le directeur général Bernard Perret n’ont pas manqué d’insister sur « la nette amélioration des comptes » entamée dès 2019. Une cascade de chiffres a été livrée à l’auditoire composé de nombreux maires et personnalités dont le sénateur Patrick Chaize, la première vice-présidente du Département Martine Tabouret. Un Département, comme l’a souligné le président, qui est « à l’origine du pacte d’actionnaire renforcé lorsque la situation de la Semcoda justifiait toutes les inquiétudes par l’arrivée au capital d’Action Logement et la Caisse des dépôts. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?