Fermer la publicité

Début de saison inégal pour les campings du Beaujolais

le - - ACTUALITES

Début de saison inégal pour les campings du Beaujolais
Pour une nuit ou pour une semaine, les vacanciers arrivent sans se presser dans le Beaujolais. Si les campings ne sont pas déserts, le début de saison s'annonce mitigé.

Si la mauvaise météo s’est invitée dans le Beaujolais en ce début juillet, elle n’a pas découragé les touristes à venir camper dans la région.

Peu de Caladois et de Lyonnais mais beaucoup de Danois, Belges, Allemands, Suisses et Hollandais font étape dans les campings du Beaujolais.
Les campings de la région sont des campings de passage, les saisonniers s'arrêtent généralement une nuit et reprennent la route le lendemain, comme le confirme le propriétaire du camping de Villefranche-sur-Saône : "Nous sommes un camping de passage, notre clientèle reste pour une nuit principalement. Nous avons beaucoup d’Hollandais et de Belges qui font étape à Villefranche. Il y a aussi de plus en plus de Français mais peu de Lyonnais". A Montmerle, le directeur du camping s’en réjouit : "Nous recevons des Lyonnais habitués, cent quarante caravanes ont déjà été réservées. Il y a beaucoup de passages, ça augmente le chiffre d’affaires. Les touristes partent moins loin mais s’arrêtent chez moi !". Le directeur conclut que son début de saison reste stable, le taux d’occupation de son camping s’élève à environ 60 %.
Au camping de Lamure-sur-Azergues, géré par Charles-Maurice Michon, la saison commence mal. Le propriétaire évoque une baisse de fréquentation de 40 % : "Un début de saison catastrophique et la météo n’a rien arrangé". Le propriétaire du camping La Chalaronne le rejoint : "La saison a plutôt mal commencé, nous avons une baisse de fréquentation d’environ 10 % à cause de la météo et de la crise". Le camping La Grappe Fleurie de son côté reste optimiste et admet que malgré un mois de juin pluvieux le mois de juillet s’annonce "aussi bien voire mieux que juillet dernier".
De même, au camping municipal de Villefranche en bords de Saône, le directeur se félicite d’un très bon début de saison, "en augmentation par rapport à l’année dernière". En 2011, malgré un début de saison également maussade, l’INSEE a enregistré une progression de la fréquentation des campings de 2,8 % en France.

Aurore Meslati




Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer