Fermer la publicité

Cyclisme/Tour du Beaujolais : Kévin Besson au bout de l'effort

le - - Cyclisme

Cyclisme/Tour du Beaujolais : Kévin Besson au bout de l'effort

Kévin Besson, d'Occitane cyclisme formation, a triomphé ce samedi à Liergues, lors de la première étape du Tour du Beaujolais millésime 2021.

Ça ne pouvait être qu'un costaud. Un homme capable de résister à la chaleur, au parcours casse-pattes et à l'adversité, bien au rendez-vous. Autant de qualités que Kévin Besson a réussi à réunir ce samedi pour s'imposer, en costaud, lors de la première étape du Tour du Beaujolais, après avoir réglé, au sprint, ses compagnons d'échappée à Liergues. "Ça a été une journée très usante, avouait d'ailleurs le vainqueur à l'arrivée. Je savais que je ne devais pas faire d'efforts inutiles dans la journée. Alors j'ai essayé de courir juste. Et au final, avec un peu de chance, j'ai réussi à montrer que j'étais le plus fort dans le sprint final. Ça me va bien (rires)..."

Des bosses et des chutes

Cette étape inaugurale du Tour du Beaujolais 2021 n'a d'ailleurs pas mis très longtemps à se décanter. Moins d'une heure pour être précis. C'est le temps qu'il a fallu à une cinquantaine de courageux pour prendre le large et distancer le gros du peloton. Mais ça ne pouvait pas en rester là. Alors, sous la chaleur et sur l'exigeant circuit imaginé par les organisateurs, les banderilles se sont enchaînées. Avant que 18 coureurs ne prennent le large, à Saint-Loup. Parmi eux, des costauds, comme Kévin Besson, déjà en vue cette saison, Maximilien Julliard, révélation caladoise, ou Paul Lapeira, vainqueur de la première manche de Coupe de France en mars.

Mais, un peu trop à l'étroit, Simon Combes (Besançon) et Louis Richard (Saint-Etienne) ont voulu faire respecter les gestes barrière et prendre leurs distances avec le reste du groupe au moment d'aborder la dernière difficultés répertoriée, à Sainte-Paule. Rapidement, les deux fuyards ont pris le large. 30 secondes, 45 et même 1 minute à l'entrée sur le circuit final, à 35 km du but. L'affaire semblait bien engagée... avant que Stefan Bennet (Team Pro Immo) ne décide d'enclencher la seconde. En costaud, et avec un certain Kévin Besson dans le porte-bagage, il est parvenu à revenir sur le duo de tête.

Des grimaces pour les Caladois

C'est donc à quatre que le scénario final s'est écrit avec, à la fin, un seul héros, Kévin Besson, vainqueur devant Louis Richard et Stefan Bennet. Déjà vainqueur sur Annemasse-Bellegarde et l'Essor basque, le pensionnaire d'Occitanie cyclisme formation a même fait coup double en raflant le maillot jaune de leader. "On verra comment je suis demain. Là je suis un peu épuisé. Mais si j'ai l'opportunité de faire quelques choses, ça peut être sympa."

Côté caladois, les sourires étaient beaucoup moins francs à l'arrivée. "On n'a vraiment pas eu de bol, pestait même Anthony Barle. Pourtant, les gars étaient là, dans le bon groupe, mais les chutes de Maxime (Jarnet) et Sten (Van Gucht) nous mettent dedans." La seule satisfaction est venue de Maximilien Julliard (9e à l'arrivée), constamment à l'avant et encore une fois épatant, à 19 printemps seulement. "J'avais un rôle offensif dans l'équipe, avec pour mission d'être présent dans les échappées, ce que j'ai réussi à faire. Après, les chutes ont un peu bouleversé nos plans. J'ai essayé de prendre les choses sans pression et pourquoi pas jouer la victoire. Mais quand c'est sorti sur la fin, je n'ai pas pu suivre. Ils étaient trop forts. Derrière, j'ai juste essayé de m'accrocher."

9e au général à moins d'une minute et porteur du maillot de meilleur grimpeur, Maximilien Julliard tentera demain de s'accrocher. "Et j'espère surtout que ça sera une meilleure journée pour l'équipe. On veut au moins lever les bras sur ce tour du Beaujolais."

Tony Fonteneau

2e étape dimanche entre Fleurie et Saint-Georges, départ à 9h30 ; 3e étape, entre Quincié et Saint-Etienne-des-Oullières, départ à 14h.

Le classement de la première étape entre Villefranche et Liergues

1. Besson Kévin (Occitanie) ; 2. Richard Louis (Saint-Etienne) ; 3. Bennet Stéfan (Team pro Immo) ; 4. Combes Simon (Besançon) ; 5. Devaux Thomas (Charvieu) à 35' ; 6. Jamot Julien (Rouen) ; 7. Lebreton Jacques (Saint-Etienne) 8. Trastour Loris (Chambéry) à 37' ; 9. Julliard Maximilien(VCVB) ; 10. Brenans Emile (Bourg) à 39' ; 11. Didier Clément (Bourg) à 1'10 ; 12. Lapeira Paul (Chambéry) à 3'38 ; 13. Jarnet Maxime (VCVB) à 5'55...




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer