AccueilSPORTSCyclismeCyclisme/Championnat de France : Eddy Finé si près du bonheur

Cyclisme/Championnat de France : Eddy Finé si près du bonheur

En terminant troisième, le prodige du VCVB est passé tout près d'un si grand bonheur. Mais il a aussi confirmé qu'il avait tout d'un futur grand.
Cyclisme/Championnat de France : Eddy Finé si près du bonheur
Tony FONTENEAU - Eddy Finé, déçu sur le podium.

SPORTSCyclisme Publié le ,

ÉIl suffisait de voir Eddy Finé taper sur son guidon une fois la ligne d'arrivée franchie pour comprendre que le Loup du VCVB n'est pas vraiment du genre à se contenter d'une place d'honneur. Lui, ce qu'il veut, c'est la victoire. Rien que la victoire.

Pourtant, à y regarder de plus près, la stratégie de course de l'ancien de Charvieu-Chavagneux était presque parfaite. Bien calé dans le peloton pendant les trois quart de la course, il a su ménager ses coups de pédale avant de pointer le bout de son nez au moment où les costauds se sont expliqués.

C'est Nicolas Durand qui, pendant plus de 120 bornes, a fait la course en tête. Avec 13 puis 18 compagnons d'échappée, dont quelques costauds comme Romain Bacon (CC Nogent), il a longtemps mené l'allure, ne ménageant pas ses efforts sous les températures presque caniculaires de l'exigeant circuit de La Haie-Fouassière.

Renard, la victoire d'un costaud

Mais il était dit que cette échappée au long court n'irait pas au bout. Après un regroupement général, c'est un groupe de 11 coureurs qui s'est détaché alors qu'il restait moins de 20 kilomètres à parcourir. Parmi eux, Eddy Finé, l'homme en forme du VCVB, récent vainqueur d'une étape sur le Tour du pays de Savoie. Avec lui du lourd : Jérémy Cabot (SCO Dijon), en feu depuis mars, Louis Louvet, impérial sur le Tour du Beaujolais, et Clément Champoussin, nouveau produit de la machine à champions de Chambéry.

Creusant régulièrement l'écart, la bande des onze allait se disputer la victoire au sprint. Sauf que... Alexis Renard, le Breton des Cotes-d'Armor, n'était pas décidé à laisser ses compagnons d'échappée s'offrir le maillot bleu, banc, rouge. A la pédale, il a su faire la différence à la flamme rouge pour s'imposer en costaud... après avoir du changer trois fois de vélo, la faute à des incidents mécaniques !

"Je n'ai jamais baissé les bras et à trois tours de l'arrivée, je suis rentré seul sur le groupe de tête, a déclaré le vainqueur du jour. Et quand on a été repris et qu'un autre groupe est sorti, j'ai suivi. Finalement, je suis partie à la flamme rouge. Je savais que, même si je vais vite au sprint, il y avait des gars plus forts que moi. Gagner ce championnat ça fait bizarre. J'ai du mal à réaliser."

Pour Eddy Finé, finalement troisième, juste derrière Maxime Urruty (Team Pro Immo), la déception était palpable. "Le sentiment est mitigé. Ça reste un podium aux championnats de France amateur mais je passe très près de la victoire. Après, troisième ça reste une belle place. C'est une course tellement difficile et imprévisible que c'est déjà une belle perf'."

Tony Fonteneau

Le reportage dans les coulisses de la meute du VCVB à retrouver jeudi dans les colonnes du Patriote Beaujolais.

Lancer le diaporama22 photos

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?