AccueilBEAUJOLAISBeaujolais vertCrise du coronavirus : en Haut-Beaujolais, les producteurs fermiers à l'école de la débrouille

Crise du coronavirus : en Haut-Beaujolais, les producteurs fermiers à l'école de la débrouille

Les producteurs fermiers des Monts du Beaujolais n'ont pas eu d'autre choix que de réorganiser leur distribution.
Crise du coronavirus : en Haut-Beaujolais, les producteurs fermiers à l'école de la débrouille
Christine GESSE - Les producteurs locaux rivalisent de bonnes idées pour continuer à travailler.

BEAUJOLAISBeaujolais vert Publié le ,

Le Beaujolais "d'en haut" a réussi à sauver ses marchés, et les producteurs peuvent y approvisionner leurs clients. Certains d'entre eux ont aussi trouvé avec les supermarchés qui jouent le jeu de la proximité des partenariats nouveaux.

D'autres privilégiaient l'accueil à la ferme, via les réseaux sociaux, et tentent de prévenir leurs clients des nouvelles modalités de distribution : livraison sécurisée, dépôt en point relais, permanences à la ferme…

LES COLLECTIVITÉS EN RELAIS

A l'image de Belleville-en-Beaujolais, Létra, Chambost-Allières et bien d'autres, les mairies se font le relais de ces informations en référençant les producteurs et en affichant une liste sur leur site internet. Une communauté d'agglomération telle que la COR a même mis en place un service de livraison qui pourra bénéficier aux producteurs locaux.

Les réseaux de particuliers aussi se mobilisent, tant pour aider les producteurs que pour permettre aux habitants de continuer à se fournir localement en produits frais. Plusieurs listes circulent ainsi sur les réseaux sociaux, précisant les produits et coordonnées des producteurs.

Et puis, il y a les producteurs peu familiers de ces nouvelles formes de communication, habitués à recevoir leurs clients à la ferme et dont les magasins se sont vidés. Ils se disent prêts à assurer des livraisons. Avis à leurs fidèles clients !

Christine GESSE, correspondante locale de presse

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?