AccueilVILLEFRANCHEA la uneCovoiturage : la CAVIL met le paquet !

Covoiturage : la CAVIL met le paquet !

Comme chaque année, la Communauté d'agglomération de Villefranche participe à la Semaine européenne de la mobilité qui se déroule jusqu'au 22 septembre.

VILLEFRANCHEA la une Publié le ,

Elle a pour habitude, maintenant depuis sept ans, d'inviter les habitants à bouger autrement, tout particulièrement pour les trajets domicile-travail. Elle a notamment organisé des manifestations plusieurs années de suite afin d'inciter les salariés à venir travailler en vélo. Cette année, la CAVIL propose aux habitants de l'agglomération d'utiliser la voiture mais pour la partager !
"Il y a six ans, et selon une étude menée par la ville, deux cent cinquante places de parking étaient disponibles à la gare, il en manque aujourd'hui près de deux cent cinquante, fait remarquer Jean Picard, président de la CAVIL. On ne peut pas créer de nouvelles places de parking tout le temps." Le covoiturage reste donc une des solutions pour pallier à ce problème.
Dans l'agglomération, chaque jour de nombreux véhicules convergent vers le centre de Villefranche et notamment vers la gare. Des études récentes montrent qu'il existe des mouvements pendulaires depuis le nord du Beaujolais et depuis la côtière de l'Ain. Pourtant, 75?% des salariés se rendent au travail seul en voiture. "Il est fort à parier que de nombreuses personnes font chaque jour le même trajet aux mêmes heures", note le président. Le covoiturage constitue donc une alternative. Plus de personnes dans la même voiture, c'est très logiquement moins de voitures sur la route. C'est donc moins de bouchons, moins de stress et moins de risques d'accidents, et c'est aussi plus de places de stationnement.

Un site pour covoiturer

L'inscription sur le site www.covoiturage-rhone.fr/agglovillefranche n'engage à rien et peut être résiliée à n'importe quel moment en un clic. On peut également changer à tout moment sa fréquence de covoiturage. Il est bien sûr d'usage de partager les frais d'essence, de péage et de parking. Le conducteur est tenu de ne pas faire de bénéfice pour ne pas enfreindre la loi. "De nombreuses personnes se posent des questions liées aux assurances, il faut savoir que toutes les personnes transportées sont couvertes par la garantie obligatoire de responsabilité civile en cas d'accident", fait remarquer Stéphanie Ouvrard, chargée de communication à la CAVIL.
Si la Communauté d'agglomération met le paquet sur le covoiturage dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité, il n'en demeure pas moins que ces actions seront prolongées dans le cadre de Mobil.izy. Il s'agit d'un plan d'actions (vélostation, covoiturage, informations sur le réseau bus, etc.) pour faciliter les déplacements domicile/travail des salariés qui travaillent sur un même secteur géographique. "Nous allons bien sûr inciter les salariés à s'inscrire sur le site en sachant que développer le covoiturage tient beaucoup à une personne relais dans une entreprise convaincue du dispositif", délivre Stéphanie Ouvrard. Ce plan est particulièrement déployé dans la zone industrielle d'Arnas.
Pour les déplacements domicile/travail, la tendance est à la hausse, notamment dans les grandes villes. Au Grand Lyon, par exemple, sur deux territoires le pourcentage de covoitureurs est passé de 3 % à 15 % neuf mois après la mise en place du dispositif. Un exemple qui pourrait être suivi dans l'agglomération de Villefranche.

Laurence Chopart

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?