Fermer la publicité

Covid-19 : le point sur la situation dans la région

le - - ACTUALITES

Covid-19 : le point sur la situation dans la région
Adobe stock

Pour faire face à l'augmentation du nombre de cas, l'ARS a demandé la déprogrammation de certaines interventions.

L'Agence régionale de santé vient de publier, via un communiqué, un panorama de l'épidémie de Covid en Auvergne-Rhône-Alpes. Ainsi, jeudi 15 octobre, 1567 personnes étaient hospitalisées dans la région pour Covid-19 (571 dans le Rhône) dont 254 sont en service de réanimation ou de soins intensifs (112 dans le Rhône). Actuellement, 671 lits de réanimation sont ouverts dans la région contre 559 habituellement avec une possibilité d'armer jusqu'à 1 300 lits mais qui supposerait une déprogrammation complète des activités au profit de la Covid-19, ce qui n'est pas envisagé aujourd'hui ni souhaitable.

Pour autant, 37 % des lits actuellement disponibles sur l'ensemble de la région sont occupés par des patients atteints de Covid-19 et 50 % par des patients atteints d'une autre pathologie. Ainsi, près de 90 % des lits de réanimation aujourd'hui armés sont occupés.

"Aussi, pour prévenir et anticiper une saturation, il convient désormais d'augmenter rapidement les capacités d'accueil tant en hospitalisation conventionnelle qu'en réanimation et ainsi de déprogrammer plus largement les activités opératoires et interventionnelles des hôpitaux des territoires concernés", explique l'Agence régionale de santé

"C'est pourquoi, l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes a demandé ce jour à tous les établissements de santé publics et privés des territoires hospitaliers Loire, Rhône-nord Isère et Alpes Dauphiné, de procéder, dès ce lundi 19 octobre et pour 15 jours, à la déprogrammation de toutes les activités opératoires et interventionnelles non urgentes et sans préjudice de perte de chance avérée à court terme pour les patients."

"L'Agence régionale de santé au travers de son directeur général et de ses équipes, souhaite saluer l'engagement de tous les professionnels de santé qui se mobilisent aujourd'hui et dans les jours qui viennent pour permettre de continuer à assurer une prise en charge de tous les patients de la région qui le nécessitent."




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide