AccueilACTUALITESCovid-19 : le couvre-feu étendu à toutes les communes du Rhône et de l'Ain

Covid-19 : le couvre-feu étendu à toutes les communes du Rhône et de l'Ain

Après la Métropole de Lyon, c'est désormais le Rhône et l'Ain qui sont concernés par la mesure.
Covid-19 : le couvre-feu étendu à toutes les communes du Rhône et de l'Ain
Capture d'écran

ACTUALITES Publié le ,

Comme c'était attendu, Jean Castex, Premier ministre, a annoncé l'extension du couvre-feu à 54 départements, soit 46 millions de Français. Parmi eux, le Rhône et l'Ain. Ce couvre-feu devrait durer six semaines et débutera dans la nuit de vendredi à samedi, à minuit.

Conséquence directe, les habitants des territoires concernés ne pourront plus sortir entre 21 h et 6 du matin, sauf dérogation particulière, à télécharger sur le site du ministère de l'Intérieur (lire plus bas).

La mesure, déjà mise en place en Ile-de-France et dans huit métropoles, dont Lyon, depuis six jours, pourrait avoir un effet sur la courbe des contaminations d'ici "une semaine", selon le chef du gouvernement. Jean Castex qui a également indiqué "assumer ce choix préventif. Une mesure lourde, mais bien respectée jusque là."

A l'heure actuelle, plus de 44% des lits de réanimation sont actuellement occupés en France. Un chiffre qui dépasse les 50% en Auvergne-Rhône-Alpes. Et la tendance pourrait augmenter dans les prochaines semaines. "Les jours qui viennent seront compliqués et le mois de novembre sera éprouvant", a reconnu Jean Castex qui a également affirmé être "prêt à durcir le dispositif si besoin".

Des dérogations à prévoir

Durant le couvre-feu, les déplacement seront donc interdits de 21h à 6h sauf pour les raisons suivantes :

  • se rendre chez le médecin
  • des raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple)
  • se rendre à la pharmacie de garde ou l'hôpital
  • des raisons professionnelles (sortie du travail par exemple)
  • des déplacements en avion ou train (le billet faisant foi)
  • motif impérieux, assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d'enfants
  • se rendre auprès d'un proche dépendant
  • le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant
  • une convocation judiciaire ou administrative
  • participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative
  • sortir son animal de compagnie dans un rayon d'un kilomètre.

Les préfectures du Rhône et de l'Ain devraient, demain, communiquer sur l'application de cette nouvelle mesure.

T.F.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 juin 2022

Journal du30 juin 2022

Journal du 23 juin 2022

Journal du23 juin 2022

Journal du 16 juin 2022

Journal du16 juin 2022

Journal du 09 juin 2022

Journal du09 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?