Fermer la publicité

Covid-19 : Belleville à l'heure du dépistage

le - - Région de Belleville

Covid-19 : Belleville à l'heure du dépistage
Jérémy Thien, conseiller régional, aux côtés du maire de Belleville-en-Beaujolais, Frédéric Pronchéry.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes lance sa campagne de dépistage de la Covid. À Belleville-en-Beaujolais, le gymnase Gardent accueillera les volontaires les 18, 19 et 20 décembre.

Sévèrement touchée par la deuxième vague de contamination, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a tenu à dépister massivement la population*. Le budget consacré à cette opération s'élève à 19 M€.

En partenariat avec les collectivités, deux centres de tests seront installés à Belleville et Beaujeu, plus un bus qui sera chargé de passer dans différentes communes du Beaujolais comme à Juliénas, Villié-Morgon, Saint-Georges-de-Reneins et Deux-Grosnes.

Les tests seront gratuits, la logistique et l'indemnisation complémentaire des professionnels de santé étant prise en charge par la Région. Le conseiller régional Jérémy Thien met en évidence l'importante démarche partenariale entreprise, ceci sur la base du volontariat.

Comment va être organisée ces trois journées

Ce dépistage aura lieu au gymnase Gardent de Belleville-en-Beaujolais, derrière la piscine, les vendredi 18 et samedi 19 décembre de 9 h à 13 h et de 14 h à 18 h, puis dimanche 20 décembre de 9 h à 13 h et de 14 h à 16 h 30.

Le gymnase Gardent est le lieu qui correspond le mieux aux normes requises pour le dépistage. Y seront installés 30 box de tests, encadrés par 20 personnels de santé. Les résultats du test sont délivrés en 20 minutes.

L'objectif de cette campagne de dépistage massive est d'atteindre les 3 000 tests sur les trois jours indiqués. Ce sont, en tout, six points de test qui seront actifs sur l'ensemble de la CCSB.

Un lieu pratique d'accès

Le gymnase Gardent peut accueillir un public nombreux, avec un sens de circulation fléché à respecter, lequel sera supervisé par les bénévoles de la Croix-Rouge pour l'accueil et le respect des gestes barrière. Géographiquement bien situé, l'espace sportif est pratique d'accès, proche des parkings alentours. Un service de desserte de bus de trouve en outre devant la piscine.

Les dernières enquêtes réalisées révèlent qu'au moins 30 % de la population souhaiterait se faire tester.

Plus d'informations sur www.auvergnerhonealpes.fr

* Plus d'infos dans notre édition papier du 17 décembre.




Béatrice VINCENT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer