AccueilSPORTSAutres sportsCourse de côte : une finale nationale ce week-end au col de Crie pour rugir de plaisir

Course de côte : une finale nationale ce week-end au col de Crie pour rugir de plaisir

La "montée des Sarmentelles", c'est le nom de l'épreuve imaginée par l'ASA Beaujolais pour accueillir tout au long du week-end la finale de la coupe de France de la montagne sur les pentes du col de Crie.
Course de côte : une finale nationale ce week-end au col de Crie pour rugir de plaisir
DR - Marcel Sapin sera l'un des pilotes régionaux à suivre sur le tracé du col de Crie.

SPORTSAutres sports Publié le ,

Entre impatience et souci de régler les derniers détails, les organisateurs de l'ASA Beaujolais (ASAB) abordent le dernier virage avant de voir débarquer ce week-end toute la France de la course de côte. Une grande famille où tout le monde se connaît, mais où il demeure rare de réunir l'ensemble des ligues régionales (quinze au total), de la Corse aux Hauts de France.

Avec cette toute nouvelle "montée des Sarmentelles", tracée sur 3,2 km sur les pentes du col de Crie, le Beaujolais sera pour quelques jours la capitale d'une discipline qui a acquis quelques-unes de ses lettres de noblesse sur l'épreuve voisine de Marchampt. Et le président de la FFSA, qui sera présent vendredi soir lors de l'inauguration, voit déjà un peu plus loin. "Les concurrents vont découvrir un tout nouveau terrain de jeu de près de 3 km qui, je le souhaite vivement, s'inscrira durablement comme LA finale nationale de la Montagne", appelle de ses vœux Nicolas Deschaux.

"UNE FIERTÉ POUR LA LIGUE !"

Quant à Gilles Mondésir, président de la ligue Rhône-Alpes, il déclare attendre le rendez-vous avec enthousiasme. "C'est une véritable fierté pour la ligue, puisque cette compétition hors-norme accueillera les 175 meilleurs concurrents issus de toutes les régions de France, qui se seront âprement battus toute une année pour figurer parmi les qualifiés. Mais aussi parce qu'elle se déroulera sur un magnifique parcours sinueux de 3,2 km dans un cadre idyllique en Beaujolais, totalement inédit en course de côte."


Pour l'heure, l'ASA Beaujolais a signé un accord de trois ans avec la fédération française du sport automobile (FFSA). La région accueillera donc le rendez-vous final de la saison de course de côte jusqu'en 2021 au moins.

Pour boucler le budget et assurer un lien étroit avec le territoire, l'ASAB a convaincu de nombreux partenaires privés, les communes de Saint-Didier-sur-Beaujeu et des Ardillats, ainsi que les organisateurs des Sarmentelles. Preuve que l'engouement autour de cette finale nationale dépasse le strict cadre de la compétition automobile

Julien VERCHÈRE

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 janvier 2022

Journal du20 janvier 2022

Journal du 13 janvier 2022

Journal du13 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 30 décembre 2021

Journal du30 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?