Fermer la publicité

Course de côte de Marchampt : une première journée animée

le - - Autres sports

Course de côte de Marchampt : une première journée animée

Le rendez-vous des mordus d'automobiles se poursuit tout ce week-end à Marchamp.

Le tonnerre s'est fait entendre samedi matin, laissant une route mouillée et piégeuse. "Sous les sous-bois c'est mouillé", indiquait après son premier essai Marcel Sapin. Route mouillée donc et sorties de routes en prévision. Ça été rapidement le cas pour la Lotus conduite par Alain Serpaggi.

Malgré quelques arrêts de course nécessaires afin d'aller dépanner les accidentés, la journée s'est déroulée sans encombre et sans accident grave. Même la grosse pluie essuyée vers 15h30 n'a pas perturbé outre mesure la course. "Nous n'avons pas de chance avec le soleil, c'est la danse des pneus", indique un coureur. "La piste est humide, ça va très vite", précise un autre après l'épisode pluvieux de l'après-midi.

Marchampt reste la course la plus rapide du championnat et donc il y a danger permanent. Après les trois essais de la journée, samedi, 97 classés restaient en piste en voiture moderne et sans surprise Geoffrey Schat a réalisé le meilleur temps avec 1'29"248. Viennent ensuite Fabien Bourgeon avec 1'32"560 et Cyrille Frantz 1'34"038. Kévin Petit se plaçant 5e en 1'34"341.

Le local Marcel SAPIN s'est bien comporté malgré les conditions climatiques et les changements de pneus avec un chrono de 1'42"393 le plaçant à la 9e place. L'autre locale de la course, Sandrine Labrosse, qui a pu tester en temps réel sa nouvelle auto, prend la 41e place de ses essais avec 1'58"870.

Quant aux voitures de production, la première place des essais revient à Ronald Garces sur Audi R8 avec un temps de 1'50"757. On a pu noter la présence de la conseillère départementale Béatrice Berthoux venu représenter le président du Département et qui a pu profiter d'un tour en Alpine et a apprécié les sensations.

Les temps forts de ce dimanche 25 juillet : les trois montées de courses pour les véhicules modernes et les deux montées des véhicules historiques. Un grand moment de partage et de convivialité à midi avec la séance de dédicaces des pilotes dans la cour de l'école et bien sûr en soirée la remise des prix.




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer