AccueilSPORTSAutres sportsCourse de côte de Marchampt : un week-end explosif

Course de côte de Marchampt : un week-end explosif

Le 60e anniversaire de la course de côte, les présents s'en rappelleront. Canicule, sorties de routes, record et fin de course précipitée ont rythmé ce week-end de festivité.
Course de côte de Marchampt : un week-end explosif
Alexandre Bonnet - Les autos ont fait siffler pendant 48h les oreilles des spectateurs

SPORTSAutres sports Publié le ,

Des rebondissements, ce n’est pas ce qui a manqué ces 23 et 24 juillet à Marchampt. La commune rhodanienne a dû se boucher les oreilles le temps d’un week-end, puisqu’elle accueillait pour la 60e fois la course de côte de Marchampt. Un événement auquel les Grobis sont habitués depuis le temps. Néanmoins, cette année, des changements, des retentissements et des surprises ont rythmé l’anniversaire de la compétition.

Lancer le diaporama7 photos

Les véhicules sportifs n’ont pas pu aller jusqu'au bout

Un spectacle bien au rendez-vous qui n’a malheureusement pu se terminer de la plus belle des manières, puisque dimanche soir, aux alentours de 20 h, la direction de course décide d’annuler la fin de la compétition. Les véhicules de la Série A sport ont donc payé le prix fort de cet arrêt suite à de nombreuses questions de sécurité qui ne pouvaient plus être respectées. La catégorie sport n'aura donc eu que deux manches sur les trois pour faire la différence. Le soleil rasant empêchait une bonne visibilité dans cette montée. Les interruptions de courses se sont enchaînées toute la journée de dimanche. Problèmes mécaniques, sorties de routes. Il y a eu de la casse pour l’ensemble des catégories. Et les commissaires ont été mis à rude épreuve tout au long du week-end et dimanche lorsque le drapeau à damier marquait la fin définitive des hostilités les visages se sont quelques peu apaisés.

Un nouveau record sur le tracé

Malgré tout, des performances, il y en aura eu sur la RD9. La première et sûrement la plus importante du week-end celle de Damien Chamberod qui vient exploser le record du tracé en 1 min 27 sec 786. Le record de Geoffrey Schatz n’aura duré que le temps d’une saison puisque le pilote l’avait réalisé lors de l’édition 2021. Le nouveau revêtement de la route a peut-être eu une responsabilité sur cet exploit.

Naturellement, c’est Damien Chamberod qui s’impose donc devant son concurrent direct au classement général du championnat de France Billy Ritchen. Cyrille Frantz vient compléter le podium en montant sur la troisième marche.

"C’est encore une super victoire, on fait de jolis chronos et ça paye", glisse le vainqueur de Marchampt dans la catégorie véhicule de sport.

Dans la catégorie véhicule production, c’est Yannick Poinsignon qui vient s’imposer au volant de sa BMW M3. Devant Ronald Garces et Philippe Schmitter, le Vosgien signe sa septième victoire de la saison et prend une nouvelle longueur dans la course au titre de champion de France. "Cette victoire est très importante puisqu’elle peut me permettre d’avoir un petit relâchement sur les prochaines étapes. Même si je ne me pose pas de question sur l'issue du championnat, je ne lâcherai rien jusqu’à la fin", assure Yannick Poinsignon.



Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?