Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Coupe de France : le jour de gloire du FCVB est arrivé

le - - FCVB

Coupe de France : le jour de gloire du FCVB est arrivé
Franck CHAPOLARD - L'expérience de Nicolas Burel sera essentielle face aux Herbiers.

Ce mardi à 18h30, les Caladois reçoivent Les Herbiers en 16e de finale de la Coupe de France. L'opportunité de rentrer dans l'histoire du club avec une première qualification en 8e.

Depuis deux jours, il flotte un parfum pas tout à fait ordinaire du côté du stade Armand-Chouffet. Une odeur de grand soir et de big match que seule la Coupe de France peut apporter. Alors forcément, à quelques heures du 16e de finale face aux Herbiers, Alain Pochat, le coach caladois, espère bien prolonger un peu la douce ivresse. "Depuis que je suis arrivé, on me parle de l'épopée de 2010 et du match face à Saint-Etienne. Ça serait bien qu'on puisse nous aussi rentrer dans l'histoire du club et qu'on écrive notre propre épopée."

"Les Herbiers, pas des outsiders"

Mais pour ça, il faudra se débarrasser des Herbiers, une équipe de National 2 pas vraiment comme les autres. Finalistes de la dernière édition, les Vendéens affichent surtout un profil de gros morceau dans leur championnat. "Dans leurs rangs ils ont des garçons comme Charrier qui jouait à Amiens la saison dernière, Chemin qui était à Orléans en Ligue 2 ou Marie qui a connu la montée avec le Paris FC. Cette équipe a un niveau d'expérience et de maturité au-dessus du nôtre. D'ailleurs, sur ce match, ils ne seront pas outsiders."

"Gérer les émotions"

Dans son antre de Chouffet, Alain Pochat s'attend donc à galérer pour forcer le verrou vendéen. "Les Herbiers c'est une formation ultra solide qui vient pour jouer son jeu, avec de vrais manieurs de ballon. S'ils ont battu Tours à Tours, ça n'est pas pour rien."

Alors pour le technicien basque, le salut des siens pourrait, comme souvent en coupe, venir de la gestion des temps forts et des temps faibles. "L'histoire de nos cinq tours précédents, où on a un peu tout connu, peut nous servir. Après il faudra aussi faire avec le paramètre émotionnel. Jouer à la maison, ça doit être une force. Il y a beaucoup d'équipe qui aimeraient être à notre place alors profitons-en."

Tony Fonteneau

Une prépa dans l'antre de l'OL

Pour préparer la rencontre, les Caladois ont pu bénéficier, samedi, des installations du Groupama training center de l'OL. "Ils nous ont super bien accueillis. On a pu bénéficier, pour la récupération, de toutes leurs installations, de trois kinés, des bains froids... Et à côté de ça j'ai pu faire une séance avec les douze qui n'avaient pas ou peu jouer vendredi. C'était vraiment appréciable."




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer