Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Coupe de France : le FCVB, pour aller au bout de son rêve

le - - FCVB

Coupe de France : le FCVB, pour aller au bout de son rêve
Franck CHAPOLARD

Ce mercredi à 18 h 30, les Caladois retrouveront les stars du PSG sur la pelouse du Groupama stadium. Une rencontre forcément à part.

Ça y est. Le grand jour est arrivé. Après près de deux semaines d'attente, le FCVB a rendez-vous avec son destin ce soir. Sur la pelouse du Groupama stadium, les hommes d'Alain Pochat vont s'attaquer à un sommet inédit, presque effrayant, en tout cas excitant : la dream team parisienne de Thomas Tuchel. Forcément un match à part pour des Caladois plus habitués à l'anonymat du National. Pourtant, à écouter Alain Pochat, le sorcier basque devenu beaujolais d'adoption, il n'y a pas d'emballement particulier dans le groupe à quelques heures d'un moment historique. "Les gars sont vraiment dedans et ils ont à cœur de bien faire les choses mercredi. Ça se voit dans l'intensité des séances."

Ls Caladois ont pourtant dû jongler avec un paramètre pas forcément prévu, la fraîcheur physique. Si les Parisiens ont l'habitude de jouer deux fois par semaine, les hommes de Pochat, eux, n'ont pas foulé le rectangle vert depuis leur 16e de finale face aux Herbiers le 22 janvier après le report de la rencontre prévue le 1er février à Avranches. "C'est un peu compliqué à gérer. On a dû modifier pas mal de choses pendant nos séances d'entraînement. Après on a quand même pu bosser plus spécifiquement pour ce match et ça c'est intéressant."

"Ne pas jouer avec le frein à main"

Cavani ? Mbappé ? Buffon ? Cette semaine, les pronostics sur le onze aligné par Thomas Tuchel ont alimenté pas mal de discussion en Calade. Mais pour Alain Pochat, les choix du technicien allemand ne changeront pas grand chose. "Peu importe la composition, cette équipe a toujours le même genre d'animations avec des latéraux très haut, du monde à l'intérieur… Et surtout, ils sont capables de punir à chaque erreur de l'adversaire. Dès qu'ils ont une brèche, boum, sanction direct."

Mercredi, Alain Pochat s'attend surtout à ce que son escouade n'ait pas beaucoup le ballon, chose plutôt inhabituelle pour des Caladois au profil joueur. "La possession sera pour Paris, ça ne fait aucun doute. On sait qu'il faudra d'abord être bloc bas, beaucoup courir, bien coulisser, communiquer. Et c'est vraiment ce qu'on a essayé de travailler depuis quatre jours."

Pour trouver la formule magique, Alain Pochat n'a pas hésité également à visionner les rencontres de Pontivy, club de N3 qui a affronté le PSG en 32e de finale de la Coupe de France, et Orléans, adversaire en Coupe de la ligue. "Ils avaient fait vraiment de très bonnes choses. Sans et avec le ballon. A nous de reproduire ça. J'espère surtout qu'on ne jouera pas avec le frein à main et qu'on exploitera les coups à fond. Je veux qu'on montre une belle image du FCVB."

Tony Fonteneau




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer