Fermer la publicité

Coronavirus : confinement, écoles, masques... les principales annonces d'Emmanuel Macron

le - - ACTUALITES

Coronavirus : confinement, écoles, masques... les principales annonces d'Emmanuel Macron
Capture d'écran France TV - Emmanuel Macron a prononcé une allocution d'environ 25 minutes.

Lors d'une allocution lundi soir, le Président de la République a salué l'effort national

Son intervention était très attendue, alors que la France est confinée depuis près d'un mois en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. Lors d'une allocution d'environ 25 minutes, Emmanuel Macron a salué l'effort national, à travers ceux qui sont en première ligne (les soignants), deuxième ligne (les forces de l'ordre, les chauffeurs, les caissières...) et enfin troisième ligne (la population qui reste chez elle). "L'espoir renait", a-t-il souligné.

Le Président de la République a ensuite procédé à une série d'annonce, esquissant ce à quoi pourrait ressembler l'après-crise, sans cacher toutefois que rien ne sera réglé avant la mise au point d'un vaccin.

LE CONFINEMENT PROLONGÉ D'UN MOIS

"Plus les règles seront respectées, plus nous sauverons de vies. C'est pour cela que le confinement le plus strict doit encore se poursuivre jusqu'au lundi 11 mai", a déclaré Emmanuel Macron. "C'est la condition pour ralentir encore davantage la propagation du virus, retrouver des places disponibles en réanimation et permettre à nos soignants de reconstituer leurs forces." Les règles du confinement ne changeront pas, "ni renforcées ni allégées".

"Le lundi 11 mai ne sera possible que si nous continuons à être civiques, responsables et à respecter les règles", a insisté le chef de l'État, soulignant que le déconfinement sera progressif. Il ne devrait de surcroît pas concerner l'ensemble de la population, les personnes âgées, en situation de handicap sévère, et celles atteintes de maladies chroniques risquant de devoir rester à l'écart plus longtemps.

La majorité de la population active pourra retourner travailler, afin de favoriser le redémarrage de l'économie, et "des règles seront établies afin de protéger les salariés au travail".

DES AIDES AUX ENTREPRISES ET AUX PARTICULIERS

M. Macron a annoncé un plan de soutien pour les secteurs les plus frontalement impactés "qui, comme le tourisme, l'hôtellerie, la restauration, la culture et l'événementiel, seront durablement affectés. Des annulations de charges et des aides spécifiques seront mises en place."

Les familles les plus modestes, ainsi que certains étudiants précarisés, recevront par ailleurs une aide financière pour subvenir aux besoins essentiels.

ÉCOLES ET CRÈCHES POURRONT ROUVRIR MI-MAI

"A partir du 11 mai, nous rouvrirons progressivement les crèches, les écoles, les collèges et les lycées. C'est pour moi une priorité car la situation actuelle creuse des inégalités", a déclaré Emmanuel Macron. Quant aux modalités pratiques de ce retour en classe, elles restent à définir. "Le Gouvernement, dans la concertation, aura à aménager des règles particulières", a-t-il précisé, évoquant la possibilité "d'organiser différemment le temps et l'espace".

Pour les étudiants de l'enseignement supérieur, post-bac, les cours ne reprendront en revanche pas physiquement avant l'été. La question des examens et des concours reste à régler.

LES BARS, LES RESTAURANTS, LES CONCERTS...

Les lieux rassemblant du public resteront fermés le 11 mai (restaurants, bars, cinémas, hôtels, théâtre...), sans qu'une date de réouverture ne soit pour l'heure avancée. Quant aux festivités et autres concerts, il ne sont pas envisageables "avant mi-juillet", au minimum.

LES MASQUES ET LES TESTS

A partir du 11 mai, "chaque Français" pourra se procurer "un masque grand public" a assuré le chef de l'Etat. Celui-ci devrait être obligatoire en certaines lieux ou circonstances, notamment dans les transports en commun.

Quant aux tests, massivement commandés, ils seront réservés à certaines catégories de la population, à commencer par le personnel soignant. Ainsi qu'à "tous ceux qui présentent des symptômes" à partir du 11 mai.

Le Président de la République a également évoqué l'hypothèse d'une application sur smartphone pour "tracer" les porteurs du Covid-19, mais l'a conditionnée à un débat préalable au Parlement.

LES VACANCES À L'ÉTRANGER CET ÉTÉ ?

Emmanuel Macron a annoncé que les frontières resteront fermées "jusqu'à nouvel ordre" avec les pays non-membres de l'espace Schengen. Pas de voyage aux Etats-Unis, en Tunisie ou en Thaïlande donc, ce qui ne constitue pas une surprise.

Est-ce à dire qu'il sera possible de circuler librement à l'intérieur de l'Union européenne ? Pas si sûr, car certains pays, à l'image de l'Espagne, pourraient aussi garder leurs frontières nationales fermées. Cette question devrait être débattue (et tranchée ?) dans les prochaines semaines entre les pays membres de l'UE.

Julien VERCHÈRE




Julien VERCHERE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer