Fermer la publicité

Contournement ouest de Villefranche : le débat ressurgit !

le - - Territoires

Contournement ouest de Villefranche : le débat ressurgit !
(D.R.)

Qui effectue régulièrement la liaison entre le nord et l'ouest de Villefranche expérimente à loisir ce que peut être la perte de temps.

Faute d'axe routier structurant dans ce secteur de l'agglomération, beaucoup d'automobilistes sont contraints de passer en centre-ville, quand bien même ils n'ont rien à y faire. Résultat, la circulation routière fait figure de casse-tête aux heures de pointe.
Boulevard Gambetta, rue Ernest-Renan, rue Philippe-Héron, rue de Thizy, autant d'axes souvent saturés mais difficiles à éviter. Sauf à emprunter de plus petites voies dédiées à la circulation "résidentielle", un non-sens en matière de qualité de vie des habitants comme de sécurité routière.
Si la circulation caladoise ferait pâlir d'envie un Lyonnais (un Parisien, n'en parlons pas…), il n'empêche que la nervosité des automobilistes locaux est montée d'un cran au cours des derniers mois. Jusqu'à constituer l'un des sujets en vogue lors de la dernière campagne des municipales.

Qui va payer ?

Tous les candidats à la mairie de Villefranche ont évoqué la nécessité d'aménagements permettant de fluidifier le trafic. Et beaucoup se sont prononcés en faveur de la construction d'un contournement à l'ouest de Villefranche, à commencer par le maire réélu Bernard Perrut (UMP), qui a souhaité remettre le sujet sur la table.
Le dossier du contournement n'est cependant pas nouveau. En 2005, alors porté par le Département du Rhône, il avait été assez proche d'aboutir. Un tracé indicatif et approximatif avait d'ailleurs été présenté (voir ci-contre). Depuis, plus personne n'en avait entendu parler, mais certains riverains ne se montrent pas surpris de voir le sujet réapparaître aujourd'hui. Qu'en sera-t-il cette fois-ci ? La proposition de Bernard Perrut est-elle sérieuse ou s'agissait-t-il d'une simple annonce de campagne?? Le député-maire va-t-il parvenir à convaincre de la nécessité de ce contournement au sein la nouvelle agglomération ? Qui pourrait accepter de financer cette lourde et coûteuse infrastructure ? Autant de questions qui attendent encore des réponses.

Julien Verchère




Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer