AccueilVILLEFRANCHEA la uneConscrits de Villefranche : à quoi ressemblera le char des 20 ans ?

Conscrits de Villefranche : à quoi ressemblera le char des 20 ans ?

Ce soir, les 20 ans de la 2016 feront leur entrée rue Nationale pour la retraite aux flambeaux. Leur char – qu'ils ont peaufiné jusqu'au dernier moment - va sans conteste attirer le regard du public caladois.
Conscrits de Villefranche : à quoi ressemblera le char des 20 ans ?
DR

VILLEFRANCHEA la une Publié le ,

"Enfin !". C'est le mot qui vient à l'esprit des conscrits de la 2016 lorsqu'on leur demande qu'elle sera leur première pensée quand ils descendront la rue Nationale pour la retraite aux flambeaux.

Et même si le grand rendez-vous – celui qui arrache la larme à l'oeil – sera la vague de dimanche, ils n'ont rien laissé au hasard pour la construction de leur char ; ils s'y sont mis dès le 13 décembre.

DE L'ACIER ET DES LUTINS

Une équipe réduite (Julien Bouton, ThéoGenevoix, Romain Dacheville, AntoineLarochette et JorisBerthet) a depuis cette date passé ses week-end et les premiers jours de cette semaine à construire leur vaisseau aux couleurs de la Saint-Patrick (thème des 20 ans pour la retraite aux flambeaux).

Du bois, ils sont passés au métal, pour des raisons pratiques mais aussi logiques : le père d'Antoine Larochette dirige sur Villefranche l'entreprise éponyme et leur a ainsi grandement facilité la tâche. Structure en acier, mais aussi les lutins irlandais qui en ornent les côtés, tout a été travaillé par la petite équipe de conscrits et validé par l'ensemble de la 2016, étonnés du résultat.

UN COUT REDUIT

"Le 23 janvier, ils étaient une vingtaine à être venus voir le char, commente Julien Bouton, ils ont été unanimes pour dire qu'il "avait de la gueule", et pour un coût réduit". Après les matériaux fournis par l'entreprise Larochette, une partie de la décoration (les affichettes de la boisson traditionnelle irlandaise, la bière) a été fournie par le père d'un des conscrits.

Ce qui ramène le coût de la construction du char pour la 2016 à une cinquantaine d'euros ! Un travail de longue haleine qui les a empêchés de s'occuper sereinement d'autres aspects de la fête comme leurs voitures vertes. Mais le jeu en valait la chandelle !

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?