Fermer la publicité

Communauté de communes Saône Beaujolais : Jacky Ménichon président, douze vice-présidents élus

le - - A la une

Communauté de communes Saône Beaujolais : Jacky Ménichon président, douze vice-présidents élus

Le maire de Lancié succède à Bernard Fialaire à la tête de la collectivité.

C'est à Monsols (commune de Deux-Grosnes) que Jacky Ménichon a été élu jeudi 9 juillet président de la communauté de communes Saône Beaujolais. Il en était le premier vice-président chargé des finances, de l'administration générale et de l'hydraulique lors du précédent mandat.

Le tout nouveau président de la collectivité, par ailleurs maire de Lancié, a donné à son mandat trois directions fortes mais non exclusives : la mobilité, la solidarité, la transition énergétique.

Il succède à Bernard Fialaire, qui sera resté plus de dix-neuf ans aux commandes de la structure intercommunale, d'abord réduite à Belleville et onze communes alentour, puis agrandie en 2013 de la communauté de communes de Beaujeu et sa région, et enfin en 2017 de la communauté de communes du Haut-Beaujolais et de Saint-Georges de Reneins.

Le collectivité est ainsi passée de 18 000 à 45 000 habitants.

UN NOUVEL EXÉCUTIF

Les 12 vice-présidents ont été élus successivement à bulletin secret. Le premier vice-président chargé du développement durable sera Frédéric Pronchéry, maire de Belleville-en-Beaujolais.


Comme 2e vice-présidente, en charge du social, de la politique de la ville, des maisons de santé, Evelyne Geoffray, maire d'Odenas, a été confortée dans cette compétence.


Jérémy Thien, maire de Jullié et conseiller régional, a été élu 3e vice-président en charge de la viticulture, de l'agriculture, la sylviculture et la ruralité.


Patrick Baghdassarian, maire de Saint-Georges-de-Reneins, a été élu 4e vice-président en charge de la mobilité (transport à la demande, navette, gares).


Sylvain Sotton, maire de Beaujeu, 5e vice-président, garde la compétence bâtiments, leur entretien et leurs projets de construction, qu'il avait sous le mandat précédent.


Frédéric Miguet, maire de Fleurie et 6e vice-président, conserve lui aussi la compétence qu'il détenait précédemment : économie, tourisme, politique commerciale ainsi que le suivi de la Maison du terroir beaujolais de Beaujeu et les relations avec l'office de tourisme et le Géopark.


Nadine Baudet, première adjointe de Quincié-en-Beaujolais sera la 7e vice-présidente à la culture et au patrimoine ; à ce titre, elle suivra les médiathèques, les écoles de musique et les sites touristiques de la CCSB.


Malik Hechaichi, maire délégué de Belleville-en-Beaujolais, devient le 8e vice-président en charge de l'administration générale, des finances et des relations sociales.


L'aménagement de l'espace est confié à Jacques Duchet, maire de Chénas et 9e vice-président, qui assumait déjà cette compétence.


René Thévenon a été élu 10e vice-président en charge de la gestion des déchets, des relations avec le Sytraival et de la future recyclerie. Il était précédemment président de commission.


La 11e vice-présidente, Lucile da Silva, est en charge de la communication, de l'évènementiel et de la gestion des gymnases. Elle suivra aussi les appels à projets et à concours qui permettent au territoire de faire avancer ses idées. Lucile da Silva, déléguée à l'environnement de Belleville-en-Beaujolais, a tout juste 24 ans. Elle est la benjamine du conseil communautaire.


Yves Devilaine, élu 12e vice-président, assume encore la compétence de la voirie, de l'hydraulique, et des relations avec les trois syndicats de rivière.


A noter que cet exécutif est complété par Daniel Michaud (maire de Quincié-en-Beaujolais), conseiller délégué en charge de l'eau et de l'assainissement.

Christine GESSE, correspondante locale de presse




Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide