AccueilBEAUJOLAISBeaujolais vertClaveisolles : une première Grande fête de la forêt et du bois réussie

Claveisolles : une première Grande fête de la forêt et du bois réussie

7 000 visiteurs se sont rendus au col de la Casse Froide le week-end des 9 et 10 juillet pour découvrir l'univers du bois.
Des démonstrations ont eu lieu tout le week-end.
©Christine Gesse - Des démonstrations ont eu lieu tout le week-end.

BEAUJOLAISBeaujolais vert Publié le ,

D’abord il y avait le lieu : Parfait, vaste, dégagé, entre plusieurs forêts démonstratives du thème. Entre, aussi, Beaujolais rouge et Beaujolais vert, vallée d’Azergues et vallée de la Saône, un carrefour symbolique du territoire, ce col de la Casse Froide.

Ensuite, il y a eu le temps, beau pour permettre de déambuler entre tous les stands et animations. Et puis il y a eu surtout tous ces exposants et animations qui ont fait le bonheur des badauds.

Vieux outils de sciage et nouveaux engins d’abattage, qu’on verrait bien dans les immenses forêts canadiennes, tronçonneuses et autres outillages spécialisés, constructions bois innovantes et élégantes, sculptures à la tronçonneuse et objets artistiques en bois, bois énergie…

Lancer le diaporama92 photos

De nombreux organismes représentés

Les différents usages du bois étaient bien représentés, les différents modes de construction aussi avec la construction sur place d’une charpente par les Compagnons du devoir.

Côté forêt, il y a eu des balades accompagnées et expliquées, les stands de l’ONF et du CRPF, les deux organismes conseils des propriétaires forestiers, l’un pour les propriétaires publics et l’autre propriétaires privés, bien présents aussi avec leur organisme Fransylva. Un monde diversifié que ce monde de la forêt et du bois, mais Fibois, l’ARDEF et leurs partenaires ont su trouver de la place pour tout le monde.

Place aussi à l’orientation, la formation, pour ces métiers qui motivent les jeunes et même des jeunes filles : des apprentis bûcherons ont pu révéler leurs talents en devenir dans le concours, de même que les conducteurs d’engins leur agilité.

Cette fête avait aussi invité les Jeunes agriculteurs à restaurer les participants : malgré le nombre impressionnant de burgers locaux prévu, ils ont manqué de marchandise. Mais avec plus de 7 000 personnes comptabilisées sur les deux jours de la fête, cela s’explique. À quand la seconde édition de la Grande fête de la forêt et du bois ? Le travail colossal de préparation, d’installation et de désinstallation qu’a demandé cette fête permet de penser que cela ne sera pas en 2023, mais peut être dans celles qui suivront.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?