AccueilVILLEFRANCHEConscritsClaude Sonnery reçoit la médaille d’honneur de la ville

Claude Sonnery reçoit la médaille d’honneur de la ville

Thomas Ravier a reçu Claude Sonnery dans la grande salle de réception de la mairie. Il lui a remis la médaille d’honneur de la ville pour les quinze années qu’il a consacré à la présidence de l’interclasse générale des conscrits.
Claude Sonnery en compagnie de son épouse, de ses enfants et petits enfants.
©Hervé Rocle - Claude Sonnery en compagnie de son épouse, de ses enfants et petits enfants.

VILLEFRANCHEConscrits Publié le ,

Thomas Ravier a ouvert son discours avec quelques mots touchants : "L’interclasse générale est le "Gardien du temple" de la tradition conscrite, elle a la charge de la conserver précieusement et de veiller à la transmission de l’histoire des conscrits aux nouvelles générations. Dans cette ville, il est peut-être plus important d’être le président de l’interclasse générale des conscrits que d’en être le maire. Tu as tenu ce rôle durant quinze ans, et au nom du conseil municipal et des Caladoises et des Caladois, je te remercie pour ton engagement sans faille au service des conscrits et de notre ville. »

Guillaume Ducray, successeur de Claude Sonnery à la présidence de l’interclasse générale a chaleureusement remercié ce dernier pour son accompagnement de chaque instant, il a fait une rapide rétrospective, non exhaustive, des nombreuses actions entreprises sous sa présidence : la révision de la charte des conscrits, l’apparition du ruban prune pour les 80 ans, les partenariats avec les compagnons du Beaujolais et les vignerons d’Interbeaujolais, l’instauration du banquet général des conscrits à ParcExpo, la protection du nom conscrit à l’INPI pour éviter son exploitation commerciale.

Sa présidence a aussi été mmarquée par lemaintien des voitures vertes grâce à un encadrement strict et à un engagement auprès des autorités locales en charge de la sécurité, le fonds de solidarité conscrits avec le versement des recettes de la vente des chanons au profit du CCAS de la ville, la signature de la convention de la gestion de la buvette des Beaujolais Runners, qui apporte un soutien majeur au financement de la fête des conscrits, l’ouverture de la maison des conscrits et enfin l’inscription de la fête des conscrits au patrimoine culturel immatériel de la France en novembre 2020. Claude Sonnery est désormais Président d’honneur de l’interclasse générale et nul doute qu’il continuera à soutenir Guillaume Ducray avec sa bienveillance naturelle.

Alexandre Portier, député, a cité les trois qualités qui résument Claude Sonnery à ses yeux : "La première et la meilleure qualité de Claude est d’être de la zéro (rires et applaudissements). Plus sérieusement, ce qui illustre le mieux ta personnalité, à mes yeux, c’est la droiture, car lorsque tu as donné ta parole, on sait tous que cela à une valeur. C’est aussi le cœur, car tu es entier et tu ne fais jamais les choses à moitié, avec bienveillance et générosité. Et enfin, la famille, ta famille réunie aujourd’hui autour de toi, et celle des amis, conscrits et compagnons, que tu as su porter et accompagner durant ces quinze années. C’est pour cela qu’on t’aime et que nous voulions te le dire aujourd’hui".

Claude a été ovationné durant de longues minutes et a reçu un jéroboam et un magnum de Beaujolais de la part de la mairie et des compagnons du Beaujolais. Tous les convives ont ensuite trinqué avec le verre de l’amitié autour d’un sympathique buffet, non sans avoir retenu la citation favorite de Claude : "Seuls ceux qui ne font pas leurs conscrits le regrettent".

Un ancien président très ému

Ému et très touché, Claude Sonnery a reçu la médaille d’honneur de la ville des mains de Thomas Ravier : "Je remercie mon épouse, mon fils Sébastien, ma belle-fille Claire, mes trésors Alice et Charlie et toute ma famille, mes amis, les conscrits et les compagnons du Beaujolais. Merci à tous d’être réunis ici aujourd’hui. J’ai une pensée pour papa, parti le 10 septembre 2021 qui aurait eu la larme à l’œil, et pour maman, partie le 26 février dernier qui aurait dit fièrement "c’est mon fils"… J’ai souvent entendu dire que j’étais bien marié, c’est vrai, mais il n’y a pas eu tromperie sur la marchandise (rires).

Nous nous sommes rencontrés le 28 janvier 1980, (NDLR : un jour de fête des conscrits). Cela fait 43 ans que nous filons le parfait amour. Sans ma chérie Fanfan, rien n’aurait été pareil, sa patience, sa tolérance, son soutien perpétuel ont fait de moi ce que je suis devenu. Derrière la réussite d’un homme, il y a très souvent une épouse merveilleuse. Merci ma chérie, je suis un homme heureux et fier. Je suis également heureux que notre fils Sébastien, président de la 2006, soutenu par son épouse Claire et leurs filles, assure la relève… Merci Monsieur le Maire, Merci la ville de Villefranche et vive les conscrits".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?