AccueilVILLEFRANCHEConscritsClasses en 2 : pour les 40 ans, "partager l'esprit de cette fête"

Classes en 2 : pour les 40 ans, "partager l'esprit de cette fête"

Soudés par les nombreuses aventures qu'ils ont vécues ensemble, les 2002 et leur président s'apprêtent à vivre leur troisième fête cette année.
Le caveau, le lieu chéri des 40 ans !
© Bertrand GRISARD - Le caveau, le lieu chéri des 40 ans !

VILLEFRANCHEConscrits Publié le ,

"Nous sommes 32 conscrits de 40 ans à défiler cette année ; nous étions 29 pour nos 30 ans et 40 à 20 ans. Nous sommes une dizaine à avoir participé aux deux premières et à se préparer à faire la troisième. Le Covid a bien failli mettre à mal le moral de nos troupes, mais elles sont prêtes et nous sommes très impatients de perpétuer cette belle tradition", explique Éric Marion, président de la classe 2002.

Certains 20 ans qui avaient fait l’impasse des 30 ont rejoint le noyau dur, ainsi que deux nouveaux. Ces 10 années d’attente ont été ponctuées de réunions tous les derniers vendredis de chaque mois (hors congés d’été) et des évènements réguliers ont permis de remplir un peu les caisses pour que la fête soit une belle réussite.

"J’adresse des remerciements appuyés à chaque commission dont le travail de préparation aura permis la réalisation de ces manifestations. Les conscrits c’est la fraternité, la camaraderie, le sens du partage et de la transmission ; il est important de partager l’esprit de cette fête avec nos anciens, avec nos proches et de le transmettre à nos 20 ans", témoigne le président des 2002.

Éric Marion, président de la classe 2002 © Bertrand Grisard

Des anecdotes à foison

Certains camarades ont dû s’éloigner professionnellement mais seront présents pour faire voler le ruban orange bien haut tout au long de la rue Nationale. Quelques anecdotes savoureuses ont ponctué les voyages des demi-décades mais ce sont des petits secrets de famille, des bêtises entre frères…

Des réunions pour préparer les 30 ans où personne n’avait pensé à prévoir que l’eau pouvait être une boisson, un conscrit de 25 ans perdu dans le désert tunisien ou encore un 35 ans qui a failli prolonger son séjour à Majorque pour avoir égaré ses papiers d’identité (retrouvés bien cachés au fond de sa valise).

La dernière en date : l’absence du photographe pour faire la photo du bureau ! "Que la fête soit décalée au mois d’octobre a posé pas mal de problèmes à tous tant pour l’organisation de notre classe que celle de la classe montante, qui défilera trois mois après nous, souligne Éric Marion. Mais que vive la 2, vive les classes en 2 et vive la 2002 !".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?