AccueilVILLEFRANCHEConscritsClasses en 2 : les 20 ans attendent la vague avec impatience

Classes en 2 : les 20 ans attendent la vague avec impatience

Ils seront 35 conscrits au ruban vert à défiler le 9 octobre rue Nat'. Un défilé qu'ils attendent depuis plus d'un an et demi.
Les conscrits de la classe 2022 sont aujourd'hui en ordre de bataille, prêts à faire la fête et honorer leurs quatorze conscrites.
©Kyrszak - Les conscrits de la classe 2022 sont aujourd'hui en ordre de bataille, prêts à faire la fête et honorer leurs quatorze conscrites.

VILLEFRANCHEConscrits Publié le ,

Si les classes en 1 avaient dû composer avec la pandémie début 2021 et attendre l'automne pour goûter aux conscrits, les classes en 2 n'ont pas été mieux lotis.

Et ceux qui attendent cette fête avec la plus grande envie, les 20 ans, ont commencé à œuvrer le 8 mars 2021, avec leur création de leur classe. "Ça s'est passé en plein Covid, se souvient Alexandre Martinez, président de la 2022. Ça nous a permis de nous rencontrer, mais c'était compliqué".

Moins que l'élection du bureau, qui s'est faite quasiment clandestinement. "On était dans une salle le mois suivant, poursuit Alexandre, assis à 2 m les uns des autres et masqués". Mais depuis, ils ont réussi à se souder et, petit à petit, à nouer du lien et à rassembler de nouveaux conscrits. "On a commencé avec les réseaux sociaux puis le bouche à oreille, puis faire venir les potes. Ça nous a fait sortir aussi pas mal".

Leur première grande manifestation fut leur soirée du 23 octobre 2021 à l'Atelier. "Ce n'était pas évident, la 2021 venait de terminer, on savait qu'on n'avait pas beaucoup de temps. Ensuite on a vendu des huîtres devant le Nat', Virginie nous a aidés. On a vendu du saucisson au gène aussi…"

"Tout est carré"

L'annonce du report de leur fête à octobre 2022, ils l'ont vécue de deux manières : "d'un côté, on était déçus, mais d'un autre, ça nous laissait plus de temps pour l'organisation. Aujourd'hui, tout est carré. Cela ne l'était en décembre ou janvier. Ça a été un mal pour un bien".

©Kyrszak Alexandre Martinez, président de la 2022.

Ils sont aujourd'hui en ordre de bataille, prêts à faire la fête, honorer leurs quatorze conscrites. Comme bon nombre de présidents, Alexandre Martinez est issu d'une famille de classards. "Mon père a fait des 20, 30 et 40 ans. Mon parrain a été président de la 95 à 20 et 30 ans. Ma tante fêtera ses 50 ans cette année".

Un esprit conscrit qui l'anime, avec toujours en exergue l'envie de partager. "J'ai fait beaucoup de rencontres durant cette année à tout préparer, organiser. Le moment que j'attends le plus, c'est le 9 octobre, en haut de la rue Nat', au début de la première vague".

La classe 2022 comptera dans ses rangs pas moins de six rugbymen du CSV, dont Alexandre Martinez fait partie. L'un d'eux, opéré des croisés récemment, ne manquera pas la fête, mais saluera le public rue Nat' depuis une voiture, fait rare pour un 20 ans. "On lui a aussi aménagé une place sur le char". La fête des conscrits n'écarte personne, et trouve toujours un moyen de rassembler tous ses participants.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 08 décembre 2022

Journal du08 décembre 2022

Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?