AccueilACTUALITESChutes de neige : grosse pagaille sur les routes

Chutes de neige : grosse pagaille sur les routes

Météo France avait vu juste en plaçant dès lundi le département du Rhône en vigilance orange "neige".

ACTUALITES Publié le ,

Les 5 à 15 cm tombés en Beaujolais Val de Saône ont en effet semé une énorme pagaille sur les routes mardi matin. Un début de journée en forme de galère, comme en témoignent beaucoup d'automobilistes qui ont connu des temps de parcours très allongés. "J'ai mis près d'une heure pour effectuer les quelques kilomètres entre Corcelles et Belleville", raconte l'une d'elles.
Un habitant qui se rendait à son travail à Villefranche depuis Vaux-en-Beaujolais délivre un constat identique. "Tout était bloqué sur la D43 aux abords de La Tallebarde, avec des voitures en travers. J'ai choisi de prendre des routes moins fréquentées pour rejoindre Arnas et au final les petits axes étaient plus praticables que les routes principales", explique ce conducteur, qui aura tout de même mis deux heures pour rallier la Calade.
Pas mieux du côté de l'Ain, avec là aussi deux heures pour effectuer le trajet entre Ars-sur-Formans et Villefranche pour une autre automobiliste qui est restée un temps bloqué, moteur coupé, en rase campagne.
Non loin de là, une habitante de Saint-Didier-de-Formans raconte avoir mis plus d'une heure quarante pour aller jusqu'à Villefranche. "Je n'ai jamais vu autant de voitures au fossé, c'était impressionnant !", déclare-t-elle.
D'autres ont choisi de faire demi-tour plutôt que de prendre le risque de s'aventurer sur cette véritable patinoire.
Conséquence, pas mal de frayeurs et de la tôle froissée, mais selon les gendarmes de la compagnie de Villefranche, "pas d'accident grave à signaler". Dans le Mâconnais, la préfecture comptabilisait quant à elle cinq blessés légers mardi matin.
Pour les piétons, le début de journée n'a pas été non plus de tout repos, avec des chutes signalées dans la très glissante rue Nationale à Villefranche.
Des dispositions avaient été prises pour limiter les risques pour la population. Ainsi, le Conseil général du Rhône avait suspendu les transports scolaires dès lundi après-midi. Dans un grand nombre de collèges, il n'y avait donc pas beaucoup d'élèves mais aussi peu de professeurs, à l'image de Beaujeu où environ trois quarts des enseignants n'ont pu rejoindre l'établissement.
Le Beaujolais Val de Saône n'en a pas terminé avec la météo chaotique puisqu'une perturbation est annoncée pour samedi. Mais on ne sait pas encore s'il s'agira de pluie ou de neige.
Julien Verchère

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?