AccueilVILLEFRANCHEConscritsChez Claudette, une deuxième maison pour de nombreuses classes

Chez Claudette, une deuxième maison pour de nombreuses classes

Cette année, ce sont les 40 et les 70 ans, mais aussi l'interclasse en 7, qui avaient leur siège chez Claudette. Un établissement loin d'être novice dans le monde conscrit.
Chez Claudette, une deuxième maison pour de nombreuses classes
Fabrice Petit - Ghislaine Dubreuil a pris la suite de ses parents à la tête du restaurant Chez Claudette.

VILLEFRANCHEConscrits Publié le ,

S'il y a des établissements à Villefranche qui sont incontournables dans le milieu des conscrits, le restaurant Chez Claudette, rue Victor-Hugo, en fait partie. La 67 et la 97 ne sont pas les seules classes à y avoir leur siège : la 45, 46, 58, 59, 61, 64, 65, 70 et la 80 ont également élu domicile chez GhislaineDubreuil. Il faut dire que cette conscrite de 83 connaît bien le monde des classes : elle a pris la suite de ses parents à la tête de ce restaurant fondé en janvier 1969 ! Une institution en Calade et qui a tout pour plaire aux nombreuses classes : deux salles de réunions, occupées quasiment tous les vendredis par leurs réunions. "Cela nous aide à travailler en semaine, notamment les vendredis, commente GhislaineDubreuil, cela nous fait vivre le soir. En plus des réunions, certains conscrits viennent déjeuner chez nous le midi, cet esprit est important, les conscrits se font travailler entre eux". Une formule spéciale, des prix adaptés pour la fête, GhislaineDubreuil et son équipe n'ont rien laissé au hasard. Et les classes jouent le jeu régulièrement, comme pour la remise du drapeau où la 91, mais aussi des classes en 3 sont venus après la cérémonie des chansons à l'Atelier. "Cette année, on remercie tout particulièrement la 97 qui a bien joué le jeu", conclut Ghislaine.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?