AccueilBEAUJOLAISPierres doréesChazay : la principale du collège Alexis-Kandelaft quitte son poste

Chazay : la principale du collège Alexis-Kandelaft quitte son poste

Un départ entre enthousiasme et relative nostalgie pour Nathalie Bonnet qui aura passé plusieurs années à la tête de l’établissement.
Chazay : la principale du collège Alexis-Kandelaft quitte son poste
© Martine BLANCHON - Un départ tout en émotion pour Nathalie Bonnet.

BEAUJOLAISPierres dorées Publié le ,

Nathalie Bonnet, principale du collège Kandelaft depuis quatre ans, laisse son poste pour se rendre dans une académie plus ensoleillée, à Clermont-l’Hérault. "Que voulez-vous, j’aime le soleil", a-t-elle déclaré le 7 juillet dernier, alors qu’une cérémonie avait lieu dans la cour du collège en présence des personnes ayant travaillé à ses côtés.

Dans son discours, dans lequel elle a retracé en partie sa carrière, certains ont pu noter un parcours relativement atypique pour cette cheffe d’établissement depuis quinze ans. Elle n’a jamais été professeure mais est issue du rang des instituteurs. C’est certainement son enthousiasme qui l’a guidée pour occuper un poste qu’elle dit adorer car "il n’y a pas deux journées qui se ressemblent".

"Vous allez me manquer"

Très tôt le matin dans son bureau et jusqu’à tard le soir, elle était à l’écoute de tous, mais des élèves en particulier. C’est ainsi que l’a présentée celle qui a occupé le poste d’intendante durant ces années. Dans son discours, Nathalie Bonnet s’est attachée à n’oublier personne pour les remerciements, en appelant certains notamment par leur prénom.

"Sans vous, je ne suis rien. Je veux vous remercier pour ce que vous m’avez apporté", a-t-elle lancé à son équipe avant de revenir sur tous les projets qui ont vu le jour durant son passage à Chazay. "Des projets qui ont vu le jour grâce à votre engagement et votre énergie sans limites, votre assiduité et sens des responsabilités", a souligné celle qui reconnaissait que "les échanges ont toujours été cordiaux, même si les avis pouvaient diverger".

Au rang des projets, la restructuration du collège qui a débuté et pour laquelle elle a beaucoup œuvré, mais aussi les moments de convivialité comme notamment le flash-mob de 500 élèves lors du dernier jour de classe, sans oublier les montages vidéo humoristiques préparés par les professeurs et les secrétaires lors de la réception finale. Les larmes n’étaient parfois pas très loin... "Vous allez me manquer", a-t-elle assuré avant de partir pour ce qui sera peut-être sa dernière affectation.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 11 août 2022

Journal du11 août 2022

Journal du 04 août 2022

Journal du04 août 2022

Journal du 28 juillet 2022

Journal du28 juillet 2022

Journal du 20 juillet 2022

Journal du20 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?