Fermer la publicité

Chazay-d'Azergues : les tireurs de mortier identifiés

le - - Faits divers / Justice

Chazay-d'Azergues : les tireurs de mortier identifiés
La place de la Platière.

Ce week-end, des tirs de mortier ont été constatés dans la commune.

Durant les nuits du 28 au 29 mai et du 29 au 30 mai, des tirs de mortier ont réveillé les habitants de la place de la Platière, de la rue du Chevalier Bayard et des alentours. L'alerte a été donnée par des riverains qui ont prévenu les services de gendarmerie et de police municipale.

Dépêchés sur les lieux, les gendarmes n'ont réussi à appréhender les auteurs des faits. En étroite collaboration avec la police municipale et avec l'aide de diverses vidéos, six jeunes majeurs ont finalement été repérés et identifiés. Trois sont des Chazéens.

La maire dépose plainte

Fortement alcoolisés, les jeunes tiraient des engins de type feu d'artifice et mortier. Leur identification a permis aux services de la gendarmerie d'ouvrir une enquête. Pascale Bay, maire de la commune, a déposé plainte.

Un jeune a été retrouvé dans une rue particulièrement sombre, dans une posture qui aurait pu faire craindre pour sa vie s'il n'avait pas été retrouvé lors d'une patrouille des services de police. Il a été hospitalisé.

Dans un avenir proche, de nouvelles caméras vont être installées dans la commune. Le système d'exploitation sera équipé d'un nouveau logiciel qui facilitera grandement le travail des enquêteurs.

Martine Blanchon

Correspondante locale de presse




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer