Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Chasselay : l'enfant qui avait contracté la rage est mort

le - - ACTUALITES

Chasselay : l'enfant qui avait contracté la rage est mort
Google maps - Il était hospitalisé à Bron.

Il était hospitalisé à Lyon depuis le 4 octobre.

C'est l'Agence France presse qui a confirmé la nouvelle mercredi soir. Le jeune garçon de 10 ans, habitant de Chasselay, qui avait contracté la rage au Sri Lanka en août est mort à l'Hôpital femme-mère-enfant de Bron.

Une fin tragique mais attendue puisque ce virus est mortel à chaque fois dès que les symptômes sont apparus.

C'est lors d'un voyage au Sri Lanka en août que le jeune garçon a été contaminé, après avoir été mordillé par un chiot infecté.

D'abord hospitalisé à Villefranche dès le mardi 4 octobre après des troubles neurologiques, le jeune garçon a ensuite été placé en réanimation à l'hôpital femme-mère-enfant de Bron. Après des analyses faites à l'Institut pasteur, le cas de rage a bien été confirmé dès le 9 octobre.

A Chasselay, dans l'école où il était scolarisé, une campagne de prévention et de vaccination a été menée par l'Agence régionale de santé. La famille du garçon et les membres du personnel hospitalier qui l'ont traité ont également été pris en charge.

La rage est responsable de 59 000 décès par an chaque année dans le monde.

T.F.




Tony FONTENEAU
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer