AccueilLOISIRSExpos en vueCharnay - Trois artistes inclassables et impertinents à découvrir absolument !

Charnay - Trois artistes inclassables et impertinents à découvrir absolument !

Chaque année, ce rendez-vous estival, organisé par l'association des Amis de Charnay offre aux visiteurs dans un même lieu l'attrait de la découverte, de la diversité, mais suggère aussi l'affinité intangible qui réunit les univers des artistes, même à priori très différents. Cette connivence s'exprime avec bonheur cette année encore à travers des œuvres se faisant écho grâce à leur couleur, leur émotion et leur expressivité. Comment ne pas être saisi par la puissance créatrice de Danielle Lassia, inspirée de légendes, de symboles et de rêves.

LOISIRSExpos en vue Publié le ,

Chaque année, ce rendez-vous estival, organisé par l’association des Amis de Charnay offre aux visiteurs dans un même lieu l’attrait de la découverte, de la diversité, mais suggère aussi l’affinité intangible qui réunit les univers des artistes, même à priori très différents.

Cette connivence s’exprime avec bonheur cette année encore à travers des œuvres se faisant écho grâce à leur couleur, leur émotion et leur expressivité.

Comment ne pas être saisi par la puissance créatrice de Danielle Lassia, inspirée de légendes, de symboles et de rêves. Son œuvre luxuriante, colorée et en relief, associe peinture à l’huile et détails précieux : boutons, dorures, perle, tissu, dentelle etc… Cette artiste autodidacte et inclassable a su conquérir son style propre : le figuratif onirique, et nous emporte dans une transe impertinente.

L’impertinence est un qualificatif qui va bien également à Martine Mercadal. Loin des étiquettes qu’on voudrait lui coller, elle ne se définit pas comme sculpteur, mais dit de son art : "je peins en trois dimensions". Ses personnages, les Margotins, faits de pâte à bois et de matériaux de récupérations, libèrent une force expressive stupéfiante. Inspirée par les visages croisés dans le métro, endormis le matin, fatigués le soir, elle bouscule tout manichéisme et réinstaure la complexité et le désordre.

Si l’harmonie des couleurs et des volumes sont au contraire la signature de Guy Bonetto, ses peintures ne sont pas moins exemptes de liberté. Diplomé en arts décoratifs et en architecture à l’école des beaux-arts de Tunis, cet artiste accorde un soin particulier à sa mise en page, à l’architecture de l’ensemble pour nous donner de façon très maitrisée son interprétation du mouvement et de l’espace.

Trois artistes, trois sensibilités originales qu’il convient de découvrir jusqu’au 12 août de toute urgence ! Exposition ouverte du lundi au vendredi de 15 h à 19 h, samedi 11 août et dimanche 12 août de 10 h à 12 h et de 15 h à 19 h. Entrée libre.

Nathalie Germain

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?