Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

Châteaux en Beaujolais : des activités diversifiées ! A Vaurenard : les vins sont choyés

le - - Viticulture

Châteaux en Beaujolais :  des activités diversifiées ! A Vaurenard : les vins sont choyés
(© D.R.)

Sur la départementale qui mène de Villefranche à Gleizé, dans le prolongement de la montée Saint-Roch, on distingue à l'entrée de la commune le château de Vaurenard abrité par une palissade de grands arbres imposants.

 
A l'écart d'autres habitations, la propriété s'étend sur plus de 50 hectares dont 25 en vignes.  Lorsque l'on pénètre dans l'enceinte du château, les grands espaces confèrent une impression de sérénité.
Les origines de Vaurenard sont obscures mais la tradition lui assigne pour premiers propriétaires les sires de Beaujeu, qui en auraient fait un rendez-vous de chasse. Il s'agit d'une propriété familiale depuis 1672.
La chapelle située à l'entrée de la propriété est l'œuvre de Tony Desjardins, architecte lyonnais bien connu pour ses restaurations de monuments religieux à Lyon.

Patrimoine et viticulture

Le château de Vaurenard est habité par quatre générations de la famille de Longevialle. "Vaurenard se transmet par voie normale de succession depuis plus de trois cents ans", souligne Ghislain de Longevialle, qui a toujours vécu ici. Ses parents y demeurent toute l'année. Des accords ont scellé les activités de chacun : Ghislain de Longevialle s'occupera de la partie viticole, sa sœur Catherine du volet patrimonial du château inscrit à l'inventaire des Monuments historiques. Vaurenard a fait son entrée dans le patrimoine historique de la région beaujolaise avec la mort le 10 août 1853 dans une des chambres à coucher du baron de Richemont.
Doté d'un passé riche en histoire, le château a l'avantage d'être ouvert au public lors des journées du patrimoine et lors de la manifestation "Rendez-vous aux jardins".
Ponctuellement des manifestations sont organisées comme "l'art des étoffes" en 1996, par  la Chambre syndicale des éditeurs de tissus qui avait rassemblé près de dix mille visiteurs. Le château a aussi pendant trois années de suite accueilli le marathon du Beaujolais organisé à l'occasion de la sortie du primeur.

La plus grosse activité de Vaurenard est la partie viticole

"Je me suis concentré sur la production de vins de garde", délivre Ghislain de Longevialle. Ils sont élevés dans la cave voûtée du XVIIIe siècle. "Ce qui offre de façon naturelle les qualités idéales en matière de stabilité de la température et de niveau d'hygrométrie", ajoute le vigneron. On note ainsi des beaujolais rouges issus de cuvaisons longues (soit cinq semaines) "élevés" en foudres de chêne pendant une durée de deux à six ans selon les cuvées et les millésimes. "Je vends des vins qui ont dix ans, je viens d'en expédier de l'année 2003 au Canada."
Le vigneron propose également des beaujolais blancs élevés en fûts de chêne pendant dix-huit à vingt-quatre mois. La gamme est complétée par entre autres des beaujolais rosés qui allient fraîcheur aromatique et le fruité du Gamay.
On notera également des beaujolais rouges de garde qui peuvent être conservés de cinq à quinze ans ! Parmi les "must", on trouvera la cuvée "quintessence", du beaujolais supérieur 2003, élevé pendant six ans.   Engagé dans la démarche Terra vitis, Ghislain de Longevialle a adopté des pratiques culturales?: le travail du sol et l'enherbement, "qui favorisent tout autant la biodiversité que le respect des sols et l'expression de nos terroirs", souligne-t-il.
Le vigneron a développé l'accueil autour de l'activité viticole depuis plus de vingt ans. Il travaille ainsi avec des tour opérators, des universités et des entreprises. Ainsi le château de Vaurenard est partagé entre les visites concernant le patrimoine et les amateurs de vins du Beaujolais.  

Laurence Chopart




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Patriote Beaujolais Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer