AccueilACTUALITESCe qui va changer au 1er janvier 2017

Ce qui va changer au 1er janvier 2017

Chaque nouvelle année apporte son lot de surprises, bonnes ou mauvaises. Tour d'horizon des nouveautés 2017.
Ce qui va changer au 1er janvier 2017
Les paquets de cigarettes neutres seront désormais obligatoires.

ACTUALITES Publié le ,

Des factures qui risquent d'augmenter

Si vous roulez en diesel, votre plein risque de vous coûter plus cher. A compter du 1er janvier, le prix du litre va augmenter de 1 centime. Soit le montant de la baisse de celui de l'essence. La hausse pour le gaz sera, elle, plus spectaculaire : +5% pour les clients d'Engie. Enfin, les timbres vous coûteront 6,3% plus cher pour une lettre prioritaire et 4,3% pour une lettre verte.

Hausse minimale du Smic

Les syndicats souhaitaient un gros coup de pouce. Ils devront se contenter du minimum. En effet, le Smic sera bien réévalué à la hausse mais pas autant que prévu : 9,76 euros de l'heure pour 9,67 auparavant.

Vitres teintées interdites

A partir du 1er janvier, si votre véhicule possède des vitres teintées avant laissant passer moins de 70 % de lumière, vous pourrez être sanctionné par 135 euros d'amende et un retrait de trois points. Cette interdiction devrait permettre une meilleure visibilité à l'intérieur du véhicule pour les forces de police et de gendarmerie, et donc de mieux contrôler certaines infractions du Code de la route.

Paquets neutres généralisés

En vente depuis plusieurs semaines, les paquets de cigarettes neutres, censés faire baisser la consommation, vont devenir obligatoires. Une mesure qui ne plait pas à tous les buralistes (lire notre édition du 1er décembre).

Le tiers payant se développe

C'était un des mesures phares de la loi santé de Marisol Touraine. La mise en place du tiers payant, déjà effective pour les femmes enceintes et les affections de longues durées, va se généraliser à tous les patients en novembre 2017.

Le sac plastique en voie de disparition

Le sac plastique ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir. Déjà interdits dans les commerces et supermarchés, ils le seront également aux rayons fruits et légumes.

Infractions routières

Les infractions routières commises avec un véhicule de travail ne pourront plus êtres payées par l'employeur qui devra désormais donner l'identité du salarié responsable.

T.F.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?