Fermer la publicité

Ce qui inquiète les maires

le - - Territoires

Ce qui inquiète les maires
(D.R.)

L'association des maires du Rhône, organisatrice du forum, est à la fois porte-parole, interface et lieu-ressource, au service des deux cent quatre-vingt-huit communes et vingt-trois intercommunalités du Rhône.


Elle relaye les questions, les suggestions auprès de l'Association des maires de France dont elle est en quelque sorte l'antenne départementale. Des groupes de travail sont ponctuellement mis en place en fonction de l'actualité et du calendrier.
Samedi, près de cent quatre-vingts maires ont pu faire part de leurs préoccupations autour de trois tables ondes : la réforme des rythmes scolaires, l'accessibilité des bâtiments et des espaces publics et les nouvelles modalités électorales des municipales. Sur ce dernier point, Geneviève Cerf, directrice du service administration et gestion communales de l'Association des maires de France, a donné un éclairage sur les modalités pratiques. En effet, selon la loi du 17 mai 2013, le scrutin de liste réservé aux communes de 3 500 habitants et plus s'appliquera désormais au-delà de 1?000 habitants. Pour les communes de plus de 1 000 habitants, et à partir des prochaines élections municipales de 2014, les conseillers municipaux seront donc élus au scrutin proportionnel, de liste, à deux tours avec prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête.
"Il faudra attendre le recensement de janvier 2014 qui indiquera si la commune est en dessus ou en dessous de la barre des 1 000 habitants", souligne Geneviève Cerf qui à la fin de son exposé a renvoyé au site de l'AMR pour connaître toutes les nouvelles modalités (www.amr.mairies69.net).
Si la question du financement n'a pas été abordée lors d'une table ronde, il n'empêche que cela reste un sujet de préoccupation pour de nombreux maires. "Les ressources des collectivités sont annoncées comme décroissantes, alors que nous voulons maintenir une fiscalité au même taux, nous allons avoir des difficultés pour  faire face à nos dépenses, confie Bernard Fialaire. En même temps, les nouvelles intercommunalités permettront aux communes de faire des économies pour entre autres la mutualisation des moyens", optimise le maire de Belleville. Elisabeth Lamure, maire de Gleizé, présidente de l'Association des maires du Rhône et sénatrice, note que l'Etat réduit les dotations par milliards, annonce le gel du FCTVA (Fonds de compensation de la TVA), etc. "Ce sont toutes ces aides en moins qui vont nous poser de grandes difficultés. L'un d'entre vous me disait "nous sommes pris au garrot par cette tornade financière" et d'ajouter "mon épargne brute se trouve diminuée de moitié". Et cela est une très mauvaise nouvelle pour les investissements qui ne se feront pas, alors que notre économie en a grandement besoin. Or cette diminution des ressources se trouve aggravée avec l'arrivée de nouvelles dépenses qui nous sont imposées : le financement des rythmes scolaires, le relèvement de la TVA pour janvier, la hausse des cotisations des agents, le nouveau prélèvement lié aux indemnités des élus."

Rythmes scolaires : comment faire??

A cela s'ajoute la réforme des rythmes scolaires qui a fait l'objet d'un autre atelier. La plupart des maires ne remettent pas en cause le principe même de ces nouveaux rythmes scolaires, mais plutôt leur faisabilité et le coût. "Dans les petites communes, les ressources ne sont pas suffisantes pour engager des intervenants", rapporte la présidente de l'Association des maires du Rhône.    
La plénière du forum s'est conclue par un échange concernant l'accessibilité des bâtiments et des espaces publics. En effet, la loi de 2005 sur le handicap oblige les communes à réaliser des travaux d'accessibilité avant le 1er janvier 2015. "Ce sont les bâtiments construits avant 2005 qui posent problème, souligne Elisabeth Lamure, il n' y a pas les largeurs de couloirs adéquates, il manque aussi les rampes d'accessibilité dans les bâtiments historiques pour citer deux exemples."
Les maires étaient ensuite invités à visiter le stand des partenaires.

Laurence Chopart




Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer