AccueilACTUALITESTerritoiresCAVBS : un CAP pour soutenir les métiers de la petite enfance

CAVBS : un CAP pour soutenir les métiers de la petite enfance

La Communauté d'agglomération Villefranche Beaujolais Saône (CAVBS) accueille et forme une première promotion d'apprentis dans ses établissements petite enfance.
Lundi 29 août, au Campus du Martelet, Pascal Ronzière, président de la communauté d'agglomération et Catherine Rabourdin, vice-présidente à la petite enfance, aux services à la population et à l'accès aux soins, tous deux accompagnés de Gilles Duthel, ont officialisé l'opération de recrutement d'apprentis.
©DR - Lundi 29 août, au Campus du Martelet, Pascal Ronzière, président de la communauté d'agglomération et Catherine Rabourdin, vice-présidente à la petite enfance, aux services à la population et à l'accès aux soins, tous deux accompagnés de Gilles Duthel, ont officialisé l'opération de recrutement d'apprentis.

ACTUALITESTerritoires Publié le ,

Le 19 mai dernier, la CAVBS présentait un plan d'actions en faveur de la petite enfance, à travers plusieurs projets : la mise en service dès septembre 2022 d'un second relais petite enfance itinérant sur sept communes (Saint-Cyr-Le-Châtoux, Rivolet, Cogny, Montmelas-Saint-Sorlin, Denicé, Lacenas et Jassans-Riottier), l'ouverture en 2024 d'un nouvel établissement d'accueil du jeune enfant à Blaceret (36 places) ou encore la création en 2025 d'un nouvel équipement au sein du pôle enfance de Belleroche à Villefranche. Mais pour ces projets, et afin d'accueillir les enfants dans les meilleures conditions possibles, des professionnels diplômés seront forcément nécessaire.

Lundi 29 août, au Campus du Martelet, Pascal Ronzière, président de la communauté d'agglomération et Catherine Rabourdin, vice-présidente à la petite enfance, aux services à la population et à l'accès aux soins, tous deux accompagnés de Gilles Duthel, ont officialisé l'opération de recrutement d'apprentis.

Elle s'inscrit sous la forme d'un partenariat avec le centre de formation Notre-Dame de Villefranche-sur-Saône, la Mission locale et Pôle Emploi. Ce partenariat permet d'accueillir dès ce jeudi 1er septembre une première promotion de dix apprentis formés au CAP Accompagnement éducatif petite enfance (AEPE). "Pour l'instant, nous avons huit apprenties et nous espérons recruter les deux derniers très rapidement, sachant que cette opération a été montée dans un délai très court ", a rappelé le président de l'Agglo.

Faire face à la pénurie

Ces étudiantes, âgées de 20 à 22 ans et domiciliées sur le territoire, suivront ainsi une formation durant l'année scolaire 2022-2023. Elles apprendront leur métier dans un établissement d'accueil du jeune enfant, quatre jours par semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi) et seront chacune supervisées par un tuteur volontaire, membre de l'équipe de professionnels qualifiés de la CAVBS. "Le mercredi, nous serons en cours au centre de formation au Campus du Martelet", complète Alyson.

Originaire de Valence dans la Drôme, cette jeune étudiante a souhaité se réorienter dans la petite enfance, après son BEP gestion administration. Inscrite à Pôle Emploi et à la Mission locale à Villefranche, où elle a commencé un service civique, elle a sauté sur cette opportunité d'intégrer ce CAP. "J'ai toujours aimé travailler avec les enfants, leur apprendre des choses, les voir grandir, s'épanouir, faire des activités avec eux. J'intègre donc la crèche le Manège enchanté à Villefranche. Et après mon diplôme, je passerai peut-être le concours d'Atsem".

Pour les crèches et centres d'accueils d'enfants, cette première promotion est aussi la bienvenue, les métiers de la petite enfance étant en tension. "Nous avons grandement besoin de personnel car nous avons du mal à recruter. Ça concerne autant les candidatures spontanées que l'intérim. Donc pour surmonter cette pénurie, cette promotion est une aubaine car elle nous permettra de former des jeunes qui intégreront nos structures et de transmettre notre savoir, nos connaissances et les facettes d'un métier, surtout sur le long terme, explique Valérie Collomb, responsable de deux haltes-garderies Les P'tits Gones (Belleroche) et Les Copains d'abord (Garet), accompagnée de Brigitte Léoz et Florance Monnier, deux tutrices et membres des ces deux haltes-garderies. Le monde de la petite enfance, c'est une vocation. On ne choisit pas ce métier par hasard".

Quinze apprentis au total

En parallèle, trois éducateurs de jeunes enfants et deux auxiliaires de puériculture suivront également dès septembre une formation en alternance au sein des crèches de la CAVBS. "Il s'agit de proposer des répondes concrètes à des vrais besoins en personnels", annonce la collectivité. Ce sont donc au total quinze apprentis, soit plus de 10 % des effectifs petite enfance qui rejoindront la CAVBS dès cette rentrée.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?