Fermer la publicité

Carte blanche aux étudiants : quelle place pour ma carrière professionnelle ?

le - - Economie

Carte blanche aux étudiants : quelle place pour ma carrière professionnelle ?

Le Patriote laisse la parole à ceux qui feront le Beaujolais de demain. Cette semaine, John s'exprime sur le thème : "Quelle place pour ma carrière professionnelle ?"

"En alternance, j'ai la chance de pouvoir suivre mes études tout en découvrant le monde professionnel. Etant employé depuis juin dans l'entreprise GTLS 42 Tempo One, j'apprends à connaître l'univers du transport et je projette le type de carrière que je souhaite suivre par la suite.

De mon point de vue, c'est maintenant qu'il faut que je bâtisse les fondations de ma vie professionnelle. Cela va donc faire six mois que je me consacre essentiellement à mon travail. Je suis passionné par ce que je fais et je ne compte pas mes heures passées au bureau. Je quitte mon poste seulement lorsque je considère que mon travail a été effectué comme il faut.

En revanche, afin de gérer études et travail, j'ai dû faire des choix. Par la force des choses, il a fallu tirer un trait sur certains loisirs. Je ne sors plus autant qu'avant. J'ai également arrêté le sport en club. Durant le week-end, je passe essentiellement mon temps libre avec ma famille.

"Le travail peut être source de nouvelles rencontres et activités"

Au début de mon contrat, j'ai trouvé compliqué de me consacrer uniquement au travail. Mais, finalement, je peux dire que cela a été bénéfique, aussi bien personnellement que professionnellement. Par exemple, au fil des mois, j'ai créé des liens avec mes collègues de travail. Nous partageons maintenant des activités communes sur notre temps libre, en allant régulièrement courir entre midi et deux. Le travail peut donc être aussi source de nouvelles rencontres et activités.

Mes parents sont fiers de constater que je m'investis autant. Je me rends compte aujourd'hui de la valeur du travail et de l'argent, et je ne l'aurais jamais appris sans cette étape. Je veux profiter d'être jeune pour apprendre et connaître mon métier. Je souhaite commencer à construire une carrière sur de bonnes bases, tout en ayant de l'ambition.

Je ne souhaite pas faire passer ma vie professionnelle après ma vie personnelle, car c'est par le travail que je pourrai m'offrir une vie plus confortable à l'avenir."

John Farthing, 21 ans, étudiant en BTS GTLA (Gestion des transports et logistique associée) à la business school au campus du Martelet.




Patriote RéDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer