Fermer la publicité

Carte blanche aux étudiants : quelle est ma place dans l'entreprise en tant qu'alternant ?

le - - Economie

Carte blanche aux étudiants : quelle est ma place dans l'entreprise en tant qu'alternant ?

Le Patriote laisse la parole à ceux qui feront le Beaujolais de demain. Cette semaine, Maxime s'exprime sur le thème : "Alternant, quelle est ma place dans l'entreprise ?"

"L'alternance représente à mes yeux le meilleur choix pour un jeune ne voulant pas être assis sur les bancs de l'école du lundi au vendredi. Toutefois, cela demande davantage d'implication dans les cours (deux jours par semaine, contre cinq en formation initiale).

L'implication est grande, mais le résultat est beau ! L'alternance apporte une vraie plus-value sur le CV et c'est un atout qui fera la différence pour les futurs employeurs.

L'atout maître : le digital

Pour l'entreprise, l'alternant doit être une réelle valeur ajoutée. Je pense notamment au digital. Nous sommes une génération née au milieu des écrans, nous avons donc souvent plus de capacités dans ce domaine que nos propres tuteurs, ce qui nous donne un champ plus libre pour mettre en action la théorie apprise à l'école.

En ce qui me concerne, je travaille au sein de Culture Vélo Lyon Nord. J'ai la chance d'évoluer dans une TPE, ce qui me permet d'être en relation directe avec la direction. C'est intéressant car je touche à tous les sujets. Il m'est autant demandé de développer le côté commercial que la gestion de réapprovisionnement ou encore la gestion des réseaux sociaux par exemple. Mon poste en tant qu'alternant est vraiment complet.

Plus facile dans une petite structure

La gestion des réseaux sociaux et du stock fait parties des missions à responsabilités. J'ai carte blanche, c'est-à-dire que je développe les réseaux selon mes envies et je gère la rotation du stock en commandant les références qui me semblent pertinentes. C'est grâce à ces missions que nous pouvons, en tant qu'alternants, accéder à une véritable dimension professionnelle et grandir par les responsabilités que cela exige.

Je pense qu'être alternant dans une petite structure permet de développer l'autonomie bien plus facilement que dans une grande entreprise, où chaque personne a un poste et des missions bien arrêtés.

Pour ma part, c'est avant tout le premier pas dans le monde professionnel. Je dois apprendre, me former et acquérir les savoirs nécessaires pour être efficace le plus rapidement possible."

Maxime Guignier, 20 ans, étudiant de 1re année en BTS NDRC (Négociation et digitalisation de la relation client) à la business school au campus du Martelet.




Patriote RéDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide