AccueilEconomieCarte blanche aux étudiants : le Covid a changé mes plans

Carte blanche aux étudiants : le Covid a changé mes plans

Le Patriote laisse la parole à ceux qui feront le Beaujolais de demain. Cette semaine, Julie s'exprime sur le thème : "Le Covid a changé mes plans".
Carte blanche aux étudiants : le Covid a changé mes plans

ACTUALITESEconomie Publié le ,

"Le Covid nous a tous impactés, quels que soient notre domaine d'étude, notre carrière et notre vie privée. Pour de nombreuses personnes, dont je fais partie, il a fallu prendre un chemin opposé à celui que l'on avait imaginé.

Pour la plupart des étudiants, l'impact du Covid s'est ressenti sur les conditions de l'enseignement théorique. Les écoles ayant fermé, les cours s'effectuaient à distance par visioconférence. Dans ma situation, c'est de ne pas avoir trouvé une alternance en tourisme qui m'a fait changer de voie. Mon école ayant fermé sa classe dédiée, je me suis dirigée vers un autre domaine, un BTS Négociation et digitalisation de la relation client (NDRC) en alternance."

"Aller de l'avant"

"Hormis l'école, nos passions ont été perturbées. En effet, le Covid n'a pas seulement bouleversé mes plans dans mes études, il a aussi eu un impact sur mes loisirs. Par exemple, ma pratique de basket a dû être stoppée. Être privée du jour au lendemain est difficile, surtout quand on est habitué à faire quelque chose régulièrement. Autres exemples, les soirées entre amis, aller en boîte de nuit ou encore faire les conscrits. Même si on reprend les choses-là où nous les avons laissées, le Covid aura quand même modifié nos manières de fonctionner.

Il y a eu du changement, on le sait. Alors il faut aller de l'avant. Pour ma part, à la fin de ma première année, je me suis posé la question de savoir si j'étais dans la bonne filière. Après plusieurs réflexions, j'ai réalisé que je n'étais pas passionnée par ce que j'étudiais, alors j'ai quitté mon BTS NDRC. Je ne dirais pas que j'ai perdu une année, bien au contraire, j'ai acquis une expérience commerciale qui ne pourra que m'aider par la suite.

Aujourd'hui, je suis de retour en BTS Tourisme en alternance. Même si le Covid est toujours présent, le secteur touristique est moins touché que l'année dernière et repart progressivement. J'ai décidé de reprendre ce que j'avais laissé de côté. Cette crise m'a fait réaliser que, même si notre parcours change, on peut, par envie, recommencer et retrouver une part du passé."

Julie Bataille, 19 ans, élève en première année de BTS Tourisme à la Business school au campus du Martelet à Villefranche.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?