Fermer la publicité

Carte blanche aux étudiants : au lycée, les outils d'orientation sont-ils suffisants ?

le - - Economie

Carte blanche aux étudiants : au lycée, les outils d'orientation sont-ils suffisants ?

Le Patriote laisse la parole à ceux qui feront le Beaujolais de demain. Cette semaine, Louane s'exprime sur le thème : "Au lycée, les outils d'orientation sont-ils suffisants ?"

"Personnellement, je trouve que dans mon établissement, nous sommes plutôt bien encadrés et bien suivis sur notre parcours scolaire. La conseillère d'orientation est disponible pour toute demande ou document souhaité. Je pense que chaque lycée fait ce qu'il peut et avec les moyens à sa disposition pour aider les jeunes dans leur projet d'orientation.

Mais depuis la nouvelle réforme, tous les profs nous ressassent à longueur de temps qu'il faut s'y prendre de telle ou telle façon, que nos notes comptent pour le bac et qu'il faut être vigilant au contrôle continu, etc. Ils restent concentrés sur la nécessité pour nous d'obtenir le bac et je pense qu'ils ne nous informent pas suffisamment des possibilités qui s'offrent à nous.

J'en suis l'exemple même. Élève de 1re en voie générale, je n'ai pas encore vraiment d'idée sur ce que j'ai envie de faire plus tard. Et il est vrai qu'à aucun moment durant ces dernières années, on ne m'a dit qu'il y avait une autre voie que la voie générale. Personne ne m'a présenté les avantages de la STMG ou la STI2D par exemple, qui auraient pu, peut-être, m'intéresser.

J'ai commencé à avoir les informations seulement cette année, bien trop tard."

"Casés dans des voies sans nous demander notre avis"

"Selon moi, les lycées et collèges devraient rendre obligatoire des visites individuelles chez la conseillère d'orientation ou des temps aménagés en classe consacrés à chaque élève et à leur projet. Ce qui permettrait tout simplement d'échanger. Beaucoup d'élèves ne prennent pas suffisamment de temps pour s'en occuper. Finalement, beaucoup d'entre eux sont perdus, démotivés, et ne savent pas ce qu'ils veulent faire. Il faut tout de même un gros investissement personnel pour avancer sur la question de l'orientation, entreprendre des recherches ou encore se rendre à des événements comme le Salon de l'étudiant

Je dirais donc que les outils pourraient être plus efficaces. L'orientation est très importante, il y a beaucoup de choix et de possibilités.

Nous sommes casés dans des voies sans que l'on nous demande vraiment notre avis, ni prendre le temps qu'il faudrait pour savoir ce qui nous intéresse vraiment. C'est dommage."

Louane Perrier, 18 ans, en 1re générale au lycée Notre-Dame de Mongré, à Villefranche




Patriote RéDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous au Patriote Beaujolais

Le Patriote Beaujolais

  • ›   Pour plus de contenu papier & web
  • ›   l’accès aux annonces légales
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer